France – 20/07/2022 – energiesdelamer.eu. La date de dépôt des candidatures est prolongée jusquà la fin de la semaine. L’approvisionnement énergétique des sites isolés en mer présente des contraintes spécifiques. Comme tout site isolé, il est nécessaire de fournir une énergie en continu. La thèse « Optimisation multi-objectifs du dimensionnement d’un micro-réseau isolé alimenté par des sources énergétiques marines renouvelables » se place dans le cadre du projet OPTILE (OPTimisation multicritère pour un microréseau Iloté alimenté par des sources d’énergie marines renouvelabLEs). Le projet OPTILE doit définir l’ensemble des solutions optimales de dimensionnement de l’alimentation électrique et hydrogène d’un micro-réseau isolé alimenté par des sources EMR prenant en compte ces multiples contraintes.

L’objectif de cette thèse est de développer une méthode d’optimisation multi-objectifs d’un micro-réseau isolé alimenté par des EMRs. Les principaux verrous technologiques à lever durant cette thèse sont les suivants :

Le meilleur dimensionnement, compromis entre puissance et énergie disponible et coût des systèmes de production d’énergie électrique, d’hydrogène et les systèmes de stockage ;

Le calcul de la sollicitation au plus juste du système de stockage : compromis entre maitrise du vieillissement du stockage, équipements de production et de stockage d’hydrogène et maximisation de l’usage de la ressource ;

La production d’hydrogène pour un usage en direct ou comme moyen de stockage de l’énergie électrique ;

Le calcul de la production électrique à partir des données statistiques de la ressources énergétiques des différentes sources considérées (vent, houle, courant, solaire) et de l’agencement spatial des machines ;

Les zones non interconnectées sont : Corse, Martinique, Guadeloupe, La Réunion, Guyane, Mayotte, Wallis-et-Futuna, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, les îles bretonnes de Molène, d’Ouessant, de Sein et l’île anglo-normande de Chausey. Les collectivités territoriales autonomes Polynésie française et Nouvelle-Calédonie ne sont pas assimilées aux ZNI.

La thèse sera dirigée par Salvy Bourget, maitre de conférences de l’IREENA (Institut de Recherche en Énergie Électrique de Nantes-Atlantique), expert dans les systèmes d’énergie électrique à forte intégration d’énergies renouvelables. L’encadrement scientifique sera complété par Anne Blavette, chargée de recherche CNRS au SATIE (Systèmes et Applications des Technologies de l’Information et de l’énergie), experte en optimisation de la conception et de la gestion d’un smart grid en présence de sources d’énergies renouvelables variables et par Florian Dupriez-Robin, chef de projet de recherche à France Energies Marines, expert en fiabilité des EMR et en intégration au réseau électrique des sources d’énergies marines renouvelables.

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Vous êtes déjà abonnés? connectez-vous.

[/arm_restrict_content]

POINTS DE REPÈRE

18/07/2022 – Comme le rappelle la délibération de la CRE du 13 juillet 2022, les charges de service public de l’électricité correspondent notamment à des dispositifs de soutien aux énergies renouvelables. Dorénavant dans ses analyses 2022-2023, l’éolien terrestre et en mer ainsi que le photovoltaïque abonderont les charges de l’Etat.

En revanche, les surcoûts de production et d’achat d’électricité dans les zones non interconnectées (ZNI) ainsi qu’aux surcoûts liés aux projets de maîtrise de la demande de l’électricité ou de stockage dans ces territoires et des études mentionnés au e) du 2° de l’article L. 121-7 du code de l’énergie restent élevés. D’où l’importance de trouver des solutions fiables, adaptées à la situation géopolitique et économiquement acceptables.

energiesdelamer.eu souhaite accélérer son développement et continuer d’offrir à ses abonnés une veille quotidienne internationale de qualité, vérifiée et mise en perspective. C’est la raison pour laquelle, depuis le 15 juin 2022 les articles publiés par le site de presse professionnelle sont devenus payants. Les abonnements aux lettres quotidienne, hebdomadaire et mensuelle sont gratuits et vous permettent de prendre connaissance des titres du jour.

 


Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.
Les articles publiés par energiesdelamer.eu sur les entreprises dans la base de données du BUSINESS DIRECTORY sont accessibles à tous nos lecteurs gratuitement.