France – Lundi 08/02/2021 – energiesdelamer.eu. L’avenir très prochain nous le dira. Les pêcheurs costamoricains viennent de mettre l’État en position d’arbitre avec un projet, qui, est présenté comme une alternative à l’éolien en mer à Saint-Brieuc.  (Cf. ITW croisées d’Alain Coudray et Jean-Luc Stanek publiées samedi 06/02/2021)

La réunion organisée par le Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Élevages Marins des Côtes d’Armor (CDPMEM22) présidée par Alain Coudray, affirme clairement, que les pêcheurs veulent aussi devenir acteurs pour l’exploitation en mer des énergies renouvelables à Saint-Brieuc. Les discours et les présentations des pêcheurs se sont affinés depuis la proposition lancée lors de la conférence de presse du 14 janvier dernier.

Le discours d’Alain Coudray montre la même détermination entretenue depuis quelques mois par des rapports délicats entre Ailes Marines, lauréat de l’appel d’offre de …et l’État. Seul, RTE, échappe en partie, aux critiques.

Les slides communiqués par le CDPMEM22 présentent les différentes étapes de la présentation faite samedi dernier, avec par ordre de passage, le rôle des pêcheurs dans l’économie costamoricaine, la présentation du projet Armoric, basé sur le concept de port houlomoteur et hydrogène proposé par Hace, les compétences hydrogènes de H2X, la description des travaux pour tirer et ensouillers les câbles, implanter les éoliennes, tout en préservant les avantages de l’éolien en mer, qui aujourd’hui est l’une des seules technologies à pouvoir alimenter les réseaux d’électricité en remplaçant les énergies fossiles.

« Nous ne sommes pas contre les éoliennes en mer, mais contre les éoliennes en mer dans la Baie de Saint-Brieuc … C’est l’éolien qui est trop tard, (Ndlr à Saint-Brieuc), qu’est-ce qu’il y a de français dans une éolienne  » ? déclare le CDPMEM22.

Offrir une alternative au parc éolien en mer d’Ailes Marines avec le projet Armoric, où les pêcheurs deviennent acteurs de la transition énergétique, c’est la démonstration qu’Alain Coudray, président du CDPMEM22, Grégory Le Drougmaguet, chargé de mission, ont souhaité faire devant des élus du département, du Conseil régional de Bretagne, du Département des Côtes d’Armor, de la communauté urbaine et des collectivités locales.

« En 18 mois après le top départ, nous mettons en place 6MW et ensuite, il nous faut 18 mois pour 500MW »  déclare Jean-Luc Stanek

Les trois partenaires du projet, Jean-Luc Stanek Hace (Bordeaux), Stéphane Paul PDG fondateur de la start up bretonne H2X (Saint-Malo et Redon), Guillaume Langlois océanographe, expert consultant spécialiste des travaux maritimes, ont présenté le projet Armoric.

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Présentation de Jean-Luc Stanek à l’Assemblée nationale. Composition du Groupe d’études Hydrogène co-présidé par Michel Delpon (LREM) et Gérard Menuel (Les Républicains) dont Marc Le Fur (Côtes d’Armor – Les Républicains) fait partie ICI

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

POINTS DE REPÈRE

Parc éolien en mer de Saint-Brieuc : Contre-proposition des pêcheurs – ITW croisées d’Alain Coudray et de Jean-Luc Stanek


Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.


Publicités Google :