Danemark – Samedi 23/01/2021 mis en ligne Vendredi 22/01/2021 – energiesdelamer.eu. En 2019, le projet était prévu pour produire 600 Kw d’hydrogène. Le projet est dorénavant beaucoup plus ambitieux et Ørsted a annoncé la prise de décision finale d’investissement sur le projet de démonstration H2RES d’hydrogène renouvelable à Avedøre Holme à Copenhague.Ørsted a annoncé jeudi dernier « finaliser » son investissement dans le projet de démonstration danois H2RES, qui utilisera l’énergie éolienne offshore pour produire de l’hydrogène renouvelable. Le projet, qui devrait produire son premier hydrogène à la fin de 2021, sera le premier projet d’hydrogène renouvelable en fonctionnement de Ørsted.

H2RES utilisera deux des 3,6 MW de turbines éoliennes offshore d’Ørsted

En 2019, le projet était prévu pour produire 600 Kw d’hydrogène. Le projet est dorénavant beaucoup plus ambitieux. Connu sous le nom de H2RES, le projet étudiera la meilleure façon de combiner un électrolyseur avec l’alimentation électrique fluctuante de l’éolien offshore. Il est confirmé que le projet H2RES aura une capacité de 2 MW et l’installation produira jusqu’à environ 1 000 kg d’hydrogène renouvelable par jour. L’hydrogène sera utilisé comme source de carburant pour les véhicules dans la région de Copenhague

« Nous considérons l’hydrogène renouvelable et d’autres carburants durables comme des pierres angulaires pour atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050, et H2RES contribuera, grâce à des enseignements clés, à transformer les objectifs ambitieux de l’Europe en matière d’hydrogène renouvelable en une nouvelle réussite industrielle », a déclaré Martin Neubert, vice-président exécutif et PDG de Ørsted Offshore. « Avec le cadre approprié en place qui encourage le passage aux combustibles fossiles, l’hydrogène renouvelable peut décarboniser les transports et l’industrie lourde, ce qui est primordial pour créer un monde qui fonctionne entièrement à l’énergie verte ».

Le projet hydrogène sera situé à la centrale électrique d’Avedøre à Copenhague, au Danemark. Le site, qui dispose de ressources éoliennes offshore mondiales pratiquement illimitées, est idéal pour alimenter l’électrolyse de l’hydrogène renouvelable. H2RES utilisera deux des 3,6 MW de turbines éoliennes offshore d’Ørsted.

« H2RES est un exemple de la manière dont le cofinancement public, associé à une industrie de l’hydrogène engagée et à des acheteurs ambitieux, peut conduire à la décarbonisation du secteur des transports », a déclaré Anders Nordstrøm, vice-président et responsable des activités hydrogène d’Ørsted. « H2RES est un pas petit mais important vers la production d’hydrogène renouvelable à grande échelle, et il nous permettra de démontrer comment l’éolien offshore combiné à l’électrolyse terrestre peut offrir une décarbonisation au-delà de l’électrification directe ».

Le programme de développement et de démonstration des technologies énergétiques (EUDP) de l’Agence danoise de l’énergie a précédemment accordé près de $6 millions  pour le développement du projet H2RES.

Au cours des 18 derniers mois, l’Ørsted s’est associé à différents groupes pour sept projets d’hydrogène renouvelable au Danemark, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

POINTS DE REPÈRE

20/12/2019 – Ørsted et ses six partenaires ont obtenu un financement pour un projet d’hydrogène renouvelable pour le transport routier utilisant l’énergie éolienne offshore. Les partenaires d’Ørsted sont Everfuel Europe, NEL Hydrogen, Green Hydrogen Systems, DSV Panalpina, Hydrogen Denmark et Energinet Elsystemansvar pour le développement du projet.

Hydrogène et éolienne en mer font « bon ménage » au Danemark

 


Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.


Publicités Google :