Mardi 15/12/2020 – energiesdelamer.eu. Le 4 décembre 2020 avait lieu la Grande Finale de Ocean Hackathon® 2020. 11 équipes ont présenté leurs projets. Près de deux heures trente de Webinaire à voir ou revoir.

Prix « Coup de Coeur » du Ministère de la Mer : La Rochelle (France) « Appli pour la navigation maritime »

Le projet : Connaître la profondeur à tout moment sous son bateau est une information précieuse pour la navigation de plaisance, que ce soit pour du loisir (pêche, …) comme pour comparer la profondeur à son tirant d’eau. Toutefois, pour des raisons économiques, nombreux sont les bateaux ne disposant pas de sondeur (plaisance à la journée ou voile légère par exemple). L’objectif de cette application mobile est d’offrir une alternative à l’utilisation du sondeur, gratuite et facile d’utilisation. Le but étant de fournir aux navigateurs des informations sur la profondeur et le courant de marée à l’endroit où ils se trouvent dans les Pertuis. Une prédiction de hauteur d’eau est réalisée grâce à la position GPS du smartphone, en temps réel. Cette prédiction se base sur l’exploitation d’un atlas de marée régional, lui-même élaboré grâce à un modèle hydrodynamique développé dans le cadre d’une thèse réalisée au Laboratoire LIENSs (le laboratoire littoral et sociétés est une Unité Mixte de Recherche CNRS / Université de La Rochelle). Le projet a été présenté par Yann-Treden Tranchant, au nom de l’ensemble de l’équipe dont font aussi partie : Arthur Coquereau, Corentin Barataud et Clément Parpaillon.

Voir l’intégralité de la finale

Premier sur le podium : Ancône (Italie) »Comment les espèces envahissantes se propagent-elles ? Animation des données de rangée pour communiquer l’historique des invasions »

Le projet : Un défi pour analyser et communiquer l’un des plus grands changements de notre époque : celui de la propagation des espèces envahissantes dans nos mers. En seulement 48 heures, une équipe de quatre chercheurs italiens dirigée par le CNR-IRBIM Ancône a reconstitué plus d’un siècle d’invasion, en animant des observations historiques recueillies par des scientifiques dans toute la Méditerranée. Des rapports provenant d’autres sources, telles que les réseaux sociaux et la science citoyenne, ont également été utilisés. Le travail de ces hackathoniens nous permet de visualiser l’ampleur de ces changements et leur impact sur les écosystèmes côtiers, avec des applications prédictives intéressantes.

Présentation par Ernesto Azzurro, au nom de l’ensemble de l’équipe dont font aussi partie : Antonino Milana, Luca Bolognini et Gerardo Pizzuti.

Deuxième sur le podium : Mexico (Mexique) « Carbón ¡Oh no! »

Le projet : Malgré sa pertinence et sa fragilité, les herbiers marins constituent l’un des écosystèmes côtiers les moins protégés de la planète. L ́équipe « Carbón ¡Oh no ! a généré un modèle basé sur l’intelligence artificielle, capable de détecter, à partir d’images satellites Landsat, des changements dans la couverture des herbiers marins dans la réserve de biosphère de Los Petenes (Campeche, Mexique). Cet outil a pour vocation de permettre d’estimer la quantité de carbone séquestrée par ces organismes, de la traduire en crédits carbone et d’exprimer sa valeur en dollars. L’objectif du projet est ainsi de rendre visible l’importance économique et biologique de cet écosystème, ainsi que la nécessité urgente de le préserver du fait de son potentiel d’atténuation du changement climatique.

Troisième sur le podium : Split (Croatie) »Amarrage avancé dans les marinas »

Le projet : L’équipe a mis au point un prototype de solution matérielle et logicielle et d’application web pour l’amarrage avancé dans les marinas qui permettra à chaque marina, port ou havre d’atteindre une bien meilleure efficacité. Le logiciel permet de cartographier tous les emplacements possibles pour l’amarrage des yachts, voiliers, bateaux à moteur, etc. et de mettre ces emplacements en ligne afin que chacun puisse voir les places disponibles et réservées, faire sa propre réservation et être totalement libre de ses soucis en naviguant vers la destination finale. L’extension matérielle du système est connectée au système de réservation informatique et permet de réserver chaque place possible dans chaque port ou marine, de sorte que chaque marin qui entre dans cette marina sache exactement quelle place est prise et quel est l’espace réservé qui lui appartient. En outre, la solution informatique du site web dispose d’une carte qui conduit le capitaine directement à son espace de réservation.

Présentation en live par Josip Marasović et Tomas Pinjušić, au nom de l’ensemble de l’équipe dont font aussi partie Zvonko Jelačić, Josip Baumgartner, Neno Židić, Ivan Samardžić et Petar Perković.

POINTS DE REPÈRE

6ème édition de Ocean Hackathon®,


Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.