Monde – Vendredi 13/11/2020 – energiesdelamer.eu. L’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) estime que les énergies renouvelables sont de plus en plus attrayantes pour les investisseurs. Selon le rapport publié mardi 10/11/2020, l’électricité renouvelable atteindra un niveau record de production en 2020.  Il indique que près de 90% de la nouvelle production d’électricité en 2020 sera renouvelable, avec seulement 10% alimentée au gaz et au charbon. L’AIE prévoit que les nouvelles capacités renouvelables dans le monde augmenteront d’un record de 200 GW en 2020, sous l’impulsion de la Chine et des États-Unis, où les développeurs se précipitent pour profiter des programmes d’incitation qui vont expirer. Il y a une croissance encore plus forte à venir en 2021, a déclaré l’AIE, lorsque l’Inde et l’Union européenne seront les forces motrices. Mais la croissance pourrait légèrement baisser en 2022 dans le cadre des politiques actuelles, a averti l’AIE.

Électricité verte

Cette tendance met l’électricité verte sur la bonne voie pour devenir la plus grande source d’énergie en 2025, remplaçant le charbon, qui a dominé au cours des 50 dernières années.

L’éolien en mer

La capacité éolienne offshore ajoutée/installée en 2020 devrait atteindre 5,3 GW », soit 13% de moins que la croissance de 2019. Les prévisions restent inchangées par rapport à la mise à jour de mai, car le secteur de l’éolien offshore a été largement protégé de la crise du Covid-19. Pour la première fois, la Chine représente plus de la moitié de l’expansion mondiale de l’éolien offshore, tandis que les pays européens fournissent le reste.

Les États-Unis devraient devenir l’un des plus grands marchés offshore en 2024.

En revanche, elle devraient atteindre un record avec 7,3 GW installés/ajoutés en 2021, grâce à la Chine, alors que les développeurs respectent la date limite de mise en service de la FiT, tandis que le premier projet éolien offshore commercial à grande échelle devient opérationnel au Taipei chinois. En 2022, malgré le ralentissement en Chine, les capacités offshore devraient encore augmenter grâce à un déploiement plus important au Royaume-Uni et en France, et sur d’autres marchés en Asie. Avec une vaste gamme de projets soutenus par des enchères, les États-Unis devraient devenir l’un des plus grands marchés offshore en 2024.

Les installations éoliennes offshore restent pour la plupart non affectées par la crise de Covid-19

Les investisseurs sur les énergies renouvelables seront les grands bénéficiaires

L’acceptation croissante de la nécessité de lutter contre la crise climatique en réduisant les émissions de carbone a rendu les énergies renouvelables de plus en plus attrayantes pour les investisseurs. L’AIE rapporte que les actions des fabricants d’équipements renouvelables et des développeurs de projets ont surperformé la plupart des principaux indices boursiers et que la valeur des actions des sociétés solaires a plus que doublé depuis décembre 2019. «Les énergies renouvelables défient les difficultés causées par la pandémie, affichant une croissance robuste tandis que d’autres alimentent la lutte», a déclaré Fatih Birol, directeur exécutif de l’AIE.

Les combustibles fossiles malmenés par la crise Covid-19

«La résilience et les perspectives positives du secteur se reflètent clairement dans le fort appétit des investisseurs. Les combustibles fossiles ont connu une période de turbulence en 2020, car les mesures liées à Covid ont fait chuter la demande des transports et d’autres secteurs. «En 2025, les énergies renouvelables devraient devenir la plus grande source de production d’électricité dans le monde, mettant fin aux cinq décennies du charbon en tant que premier fournisseur d’électricité», a déclaré Fatih Birol qui estime que les énergies renouvelables devraient fournir un tiers de l’électricité mondiale.»

L’abstract du Rapport IEA « Renewables 2020 »

 

Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.