Europe – Lundi 09/11/2020 – energiesdelamer.eu. Le projet de plan énergétique de l’UE présidée par Ursula von der Leyden, prévoit 60 GW de capacité éolienne en mer d’ici 2030. A noter également, que la France prendra le 1er janvier 2021 la présidence tournante du Conseil de l’UE et que, quelques jours plus tard, le 20 janvier, les États-Unis auront officiellement Joe Biden comme président, et l’on peut penser que les États-Unis reviendront dans les Accords de Paris.

Ce plan EMR qui propose de multiplier par cinq sa capacité d’énergie éolienne offshore cette décennie, et par 25 d’ici 2050 (soit 300 GW), serait réparti entre la mer du Nord, la Baltique, l’Atlantique et la Méditerranée, auquel s’ajouterait l’hydrolien et le houlomoteur.

Avec le Green Deal, l’UE cherche à devenir climatiquement neutre d’ici le milieu du siècle, selon le projet de politique.

L’UE à 27 pays, qui abrite déjà 42% de la capacité éolienne offshore du monde, affirme que la technologie produit désormais de l’énergie propre à un prix inférieur à celui de toute source à base de combustibles fossiles.

Un projet de stratégie de la Commission européenne pour les énergies renouvelables offshore, vu par Reuters et devant être publié le 18 novembre. Le projet comprend également un objectif de 60 GW d’énergie houlomotrice et marémotrice d’ici 2050.

Pour atteindre ces objectifs, il faudrait 789 milliards d’euros (937,10 milliards de dollars) d’investissement et une refonte des politiques actuelles des pays, qui ne verraient que 90 GW d’énergies renouvelables offshore déployées d’ici 2050.

«L’éolien offshore est bon marché mais nécessite d’énormes investissements initiaux», a déclaré Giles Dickson qui dirige WindEurope, soulignant la nécessité de politiques garantissant aux projets des revenus stables. Le projet indique que des garanties ou des accords d’achat d’électricité pourraient y parvenir, tandis que le fonds de relance économique du coronavirus de 750 milliards d’euros de l’UE pourrait soutenir de nouveaux projets.

POINTS DE REPERE

07/11/2020 – Le plan du 46ème président des Etats-Unis Joe Biden pour les énergies renouvelables avec le rappel de l’ITW publiée le 3/11/2020 du Professeur Robert I. Bell. Si Joe Biden propose $ 2000 milliards pour assurer une transition énergétique vers les énergies renouvelables et si l’Europe peut engager un montant similaire, cette dernière pourrait encourager des investissements dix à quinze fois plus importants et assurer son avenir énergétique avec des incitations fiscales, a-t-il déclaré à energiesdelamer.eu (ITW donnée à la chaîne YouTube energiesdelamer.eu lors d’e5t à La Rochelle le 20/10/2020).

05/11/2020 –

Europe – La France prendra la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne à partir du 1er janvier 2021

 

Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.