Pays-Bas – Jeudi 30/07/2020 – energiesdelamer.eu. Diverses applications innovantes de stockage et de déploiement ultérieurement ont fait la différence.

CrossWind, un consortium comprenant Shell et Eneco, va construire et exploiter le troisième parc éolien non subventionné en mer du Nord néerlandaise, dans la zone éolienne de Hollandse Kust (noord) (HKNWFZ).

Le parc éolien aura une capacité de plus de 750 MW et sa construction d’ici 2023, permettra avec l’énergie éolienne offshore de couvrir 16% des besoins en électricité des Pays-Bas. En 2016, Blauwwind (comprenant Shell et Eneco) a obtenu le permis de construire et d’exploiter les sites III et IV de la zone éolienne de Borssele. Ce parc éolien est actuellement en construction.

Applications innovantes

Lors de l’évaluation des appels d’offres pour ce permis de parc éolien, l’un des aspects mis en avant a été l’utilisation d’applications innovantes. CrossWind testera diverses innovations dans le domaine du stockage d’énergie et de la flexibilité, avec la possibilité de les déployer à plus grande échelle dans d’autres parcs éoliens à l’avenir.

À quoi ressemblera le parc éolien?

Le site éolien de Hollandse Kust (noord) est situé à environ 18,5 km au large des côtes de la province de Hollande du Nord. CrossWind installera 69 éoliennes Siemens Gamesa, chacune d’une capacité de 11 MW et d’un diamètre de rotor de 200 m, dont la majorité sera située à plus d’1 km les unes des autres.  Le câble électrique reliant le parc éolien à la «prise électrique» en mer sera installé par le gestionnaire du réseau de transport TenneT. L’impression de l’artiste ci-dessus vous donne une idée de l’aspect du parc éolien.   En principe, l’espace entre les turbines est disponible pour des utilisations alternatives, à condition que celles-ci soient compatibles avec le parc éolien. Les parcs éoliens offrent de nombreuses opportunités de développement du milieu naturel sous-marin: une fois les éoliennes installées, un parc éolien sera un lieu plus calme pour la faune et la flore sous-marines et une nouvelle vie marine pourra s’installer sur les fondations des éoliennes.

Construction d’autres parcs éoliens offshore

Dans les années à venir, davantage de parcs éoliens offshore seront construits et la quantité d’électricité qu’ils fournissent augmentera considérablement. Les parcs éoliens offshore néerlandais ont actuellement une capacité combinée d’environ 1 gigawatt (GW), qui passera à près de 2,5 GW d’ici la fin de cette année. D’ici 2023, la capacité éolienne en mer totale aura atteint 4,7 GW, ce qui signifierait que l’objectif pour l’énergie éolienne en mer de l’accord sur l’énergie serait atteint dans les limites du budget et du calendrier.

D’ici 2030, la capacité totale augmentera encore à 11 GW, ce qui représente 40% de la demande totale d’électricité aux Pays-Bas. Importance de l’énergie éolienne offshore En plus de répondre durablement aux besoins en électricité des foyers et des entreprises, l’énergie éolienne offshore est également vitale pour que le secteur industriel remplace les systèmes alimentés par des combustibles fossiles par des systèmes électriques. En outre, l’électricité produite par les parcs éoliens offshore sera un moyen viable de produire de l’hydrogène de manière durable à l’avenir.

Source : Gouvernement des Pays-Bas