Europe – Jeudi 02/07/2020 – energiesdelamer.eu. La sécurité dans l’installation et la maintenance du personnel pour l’éolien marin est un enjeu important. Quatre fois plus d’accidents graves sont constatés pour les EMR que dans l’O&G. 

 

 

Dans cet esprit, Survivex qui vient en 4ème ou 5ème position après RelyOn Nutec (ex Falck offshore), North Eastern Work and Technical Education Center (NEWTEC) / A.K.A. The Training Place, Petrofac, … annonce avoir investi plus de 100 000 £ dans de nouvelles installations et de nouveaux équipements pour aligner son centre de formation basé à Aberdeen sur les normes de l’organisation d’industriels de l’éolien GWO.

«Les grands projets éoliens offshore tels que les parcs éoliens Beatrice, Hywind et Kincardine (pour le flottant), contribuent à créer plus de 17 000 emplois en Écosse et à développer une main-d’œuvre qualifiée pour soutenir l’industrie à mesure qu’elle se développe», a déclaré Paul Knowles, vice-président pour Formation chez 3T Energy Group, société mère de Survivex. Il estime que l’héritage acquis dans le domaine du pétrole et du gaz signifie que la société est également en mesure d’aider le secteur du pétrole et du gaz d’Aberdeen dans sa transition vers des industries sobres en carbone».

 

La société, axée principalement sur la formation offshore dans le secteur du pétrole et du gaz, a déclaré qu’avec la formation GWO, elle vise à desservir l’industrie éolienne à croissance rapide de l’Écosse et à soutenir la transition énergétique du secteur pétrolier et gazier. Elle utilisera également les connaissances et l’expertise de sa société sœur basée à Newcastle, AIS Training, qui fait également partie du 3T Energy Group.

En France, plusieurs entreprises publiques et privées offrent des formations similaires, comme les GRETA CFA … et naturellement l’association CEPS Lorient (Centre d’Etude et de Pratique de la Survie), qui lie recherche et enseignement de façon conjointe. Depuis 2011 CEPS offre des formations agréées. Le CEPS est certifié ISO 9001 et 29990 et membre de l’association internationale des centres de formation à la sécurité maritime (IASST).

GWO a développé le référentiel de formation qui vise à garantir les meilleures conditions de santé et de sécurité des techniciens opérant sur les installations et à réduire le risques d’accidents : chutes de hauteur, électrisation, lésions, voire noyades pour les parcs offshore. L’objectif est d’être en mesure de faire face aux risques de l’industrie éolienne onshore et offshore en toute sécurité.

Illustration ©CEPS avec son aimable autorisation

 

Points de repère

 

En savoir plus sur CEPS dans le Business Directory