Japon – Mardi 16/06/2020 – energiesdelamer.eu – Le consortium japonais qui développe le parc éolien offshore Akita Yurihonjo a sélectionné Kajima Corporation comme maître d’œuvre du projet en charge de la construction.

 

Le consortium, dirigé par Renova, développe le projet Akita Yurihonjo par le biais de la société à but spécial – Akita Yurihonjo Offshore Wind GK (AYOW). 

Les membres du consortium comprennent également Cosmo Eco Power, JR-EAST Energy Development et Tohoku Electric Power. Le parc éolien comprendra des éoliennes MHI Vestas et aura une capacité de production d’environ 700 MW. Le projet devrait entrer en phase de construction au cours de l’exercice 2021 et devenir opérationnel à partir de l’exercice 2024. 

 

AYOW procède actuellement à des évaluations d’impact sur l’environnement et à diverses autres enquêtes, et examine les spécifications techniques du projet. Le projet est en cours de développement depuis 2015 et un plan de projet a été élaboré sur la base de la deuxième phase de la stratégie préfectorale d’Akita pour les nouvelles industries énergétiques formulée par la préfecture d’Akita en 2016. AYOW a commencé les mesures de l’état des vents du site en 2016 et a commencé les relevés au sol des fonds marins l’année suivante.

 

En 2017, AYOW a également débuté la mise en œuvre des procédures d’évaluation des impacts environnementaux et à organiser des briefings pour expliquer le projet aux parties prenantes locales. Kajima était l’entrepreneur général du projet mené par NEDO et TEPCO pour installer la première éolienne offshore à fondation fixe dans les eaux japonaises en 2013. 

 

 

L’entreprise est également le contractant EPCI du projet Akita Noshiro de 140 MW, le premier parc éolien offshore à l’échelle commerciale au Japon.

 

Kajima a donc également remporté le contrat d’ingénierie, d’approvisionnement, de construction et d’installation (EPCI) d’Akita Noshiro, tandis que Sif a été retenu comme sous-traitant par Kajima pour fabriquer et livrer les monopiles et les pièces de transition pour le projet éolien offshore de 700 MW dans la zone maritime au large de la ville de Yurihonjo dans la préfecture d’Akita, au Japon.

 

 

Cette zone maritime de Yurihonjo sera désignée zone cible du projet d’ici quelques mois dans le cadre de la procédure prévue par la nouvelle loi sur le développement des énergies marines renouvelables.

 

Seajacks, par le biais de sa filiale Seajacks Japan, a signé un contrat d’installation de fondations avec Kajima en mars 2020. La société déploiera son navire Zaratan pour effectuer les travaux de construction offshore. Sumitomo Electric concevra, produira et installera des câbles sous-marins pour le transport d’énergie des turbines au réseau terrestre.

MHI Vestas Offshore Wind a été sélectionné comme fournisseur privilégié par WTG pour ce projet il y a 2 mois.