France – Lundi 4/05/2020 – energiesdelamer.eu. Les campagnes de mesures sont un temps incontournable de l’identification des zones favorables pour l’implantation de futurs parcs éoliens en mer. Entretiens croisés avec Nicolas Larrivière-Gillet, Matthieu Blandin et Maxime Bellorge d’Akrocéan, entreprise créée en 2017, basée à Guérande dans les Pays de La Loire. Cette région de la façade atlantique a misé comme la région Bretagne, sur les EMR.

 

 

Créée, avec à son capital Geps Techno (conception de flotteurs stabilité autonome en énergies renouvelables) et Valemo (supervision et maintenance de centrale d’énergies renouvelables), Akrocean, effectue de l’acquisition de données météo-océaniques (vent, courant, …) et environnementales (migration de l’avifaune…) en mer.

 

Akrocean 2020 Equipe EDM 05 05 020.result

 

Quels sont les impacts de la pandémie Covid-19 à court et moyen terme? La chaîne de travail est-elle prête à repartir?

Nicolas Larrivière-Gillet Responsable ventes & projets

En France, la campagne de mesures de vent à réaliser en Bretagne Sud (pour le compte de Météo-France est impactée de plusieurs semaines. Cette campagne est en prévision de l’appel d’offres éolien flottant qui sera lancé à l’issue du dialogue concurrentiel, conformément à la PPE publiée le 23 avril 2020.

 

 

La fabrication des flotteurs en aluminium avec un chantier naval français a redémarré en mode ralenti par rapport à son fonctionnement habituel après un arrêt total, puis la mise en place de mesures de distanciations sociales adaptées. Ces retards s’ajoutent à la demande de procédure d’Autorisation d’Occupation Temporaire ayant tardée à trouver un consensus sur les localisations des systèmes installés avec tous les usagers du futur site d’implantation.

Par ailleurs, pour Météo-France, nous avons mis en place un certain nombre d’actions pour limiter au maximum ce retard et débuter une campagne au début de l’été, notamment grâce à l’accord d’Eoliennes Offshore des Hautes Falaises (EDF Renouvelables, wpd Offshore et Enbridge) pour effectuer les pré-validations en mer auprès du mât de mesure offshore de Fécamp.

 

Il est donc intéressant de souligner cette solidarité au sein de la filière, d’autant que cet accord participera à diminuer l’impact sur les délais pour les autres campagnes de mesures, notamment en Normandie, qui sont attendues des professionnels de l’éolien offshore car préalables au lancement des futurs appels d’offres.

 

 

A plus long terme, comment envisagez-vous la reprise des activités après le déconfinement prévu le 11 mai, avec ou sans plan de relance?

 

Matthieu Blandin COO

 

L’éolien offshore devant jouer un rôle majeur en France comme à l’international pour produire de l’énergie décarbonée, nous n’avons pas d’inquiétude sur le développement de nos activités. En télétravail depuis plus d’1mois, notre plan de charge et celui de nos actionnaires-fournisseurs de désemplit pas et nous espérons bien compléter notre carnet de commandes dans les semaines à venir. 

Comme pour beaucoup d’entreprises, les établissements bancaires auront un rôle important à jouer pour financer les besoins en fonds de roulement liés aux décalages de trésorerie induits par la crise sanitaire, car pour préparer les mois prochains nous allons passer des acomptes à nos fournisseurs, français, de matériels et de service à la mer. Nos actionnaires nous soutiennent, nos fournisseurs font leurs meilleurs efforts pour maintenir une production dans le respect des consignes sanitaires et améliorer leurs conditions de paiements.

Par le passé la filière des énergies renouvelables a su faire preuve de résilience, notamment face à certains lobbies. La situation n’est donc pas insurmontable si toute la chaine de valeur, depuis les donneurs d’ordres jusqu’aux sous-traitants est bienveillante et solidaire.

La parution du décret de la PPE la semaine dernière, est également un signal très positif de l’Etat français sur son soutien à la filière éolienne offshore, apportant de fait une visibilité favorable aux investissements des acteurs économiques. Le fait d’entrer dans le jeu Européen va nécessairement crédibiliser nos offres à l’export.

 

 

Maxime Bellorge Directeur Ventes & projets

 

A court terme, Akrocéan est confronté aux mesures de confinement qui impactent les interventions en mer et l’export. Par exemple, notre LiDAR flottant WINDSEA qui devait être déployé en mars 2020 au Danemark sur le projet de parc de THOR, est toujours mouillé sur son site de prévalidation aux Pays-Bas au large de Rotterdam.

Nous étudions avec notre client, Energinet, entreprise publique indépendante détenue par le ministère du climat danois, une solution de reprise des activités post Covid-19, pour démarrer le contrat au plus vite dans les meilleurs conditions sanitaires pour les équipes d’installation. L’échéancier des règlements en dépend.

De l’autre côté du globe, en Australie, pour le projet « Star of the South » nos deux LiDAR flottants en service depuis novembre 2019 ne sont pas directement impactés, les systèmes étant complètement autonomes. De plus, la maintenance sur site est toujours possible via le partenaire local de VALEMO, TEK-Ocean, dans les règles sanitaires imposées par le gouvernement localement.

 

En ce qui relèvent des appels d’offres relatifs l’export, le volume est toujours là, les développeurs ou services gouvernementaux nous sollicitent durant cette période pour connaître la faisabilité de déployer de nouvelles unités pendant la période favorable de cet été. Les retards de fabrication dus au Covid-19 nous « donne du fil à retordre » pour se projeter et de s’engager sur de nouvelles dates de démarrage possible mais, nos prospects restent compréhensifs face à cette situation exceptionnelle.

 

Photos © Akrocean 

Team de gauche à droite : Nicolas Larrivière-Gillet, Maxime Bellorge, Matthieu Blandin et Ninon Crusson Communication and Marketing Manager

 

Points de repère

 

11/02/2020 – Akrocean remporte un contrat au Danemark … Après le contrat australien de Star of the South, Akrocean remporte un nouveau contrat à l’export auprès d’ENERGINET.

 

26/11/2019 – Akrocean présente WINDSEA et son contrat « Star of the South » lors de WindEurope …

 

22/11/2020 – Australia’s first offshore wind project heads to “next phase” with Akrocean …