Norvège – Le ministère du Pétrole et de l’Industrie a approuvé les plans de développement et d’exploitation du parc éolien de Hywind Tampen. 

Le 11 octobre 2019, Equinor et les partenaires des deux plates formes pétrolières Snorre et Gullfaks ont soumis aux autorités norvégiennes deux plans actualisés de développement et d’exploitation.

«Hywind Tampen est un projet pionnier et une contribution centrale à la réduction des émissions de Gullfaks et de Snorre, et je suis heureux que l’ESA et les autorités norvégiennes aient approuvé le projet.

Nous traversons une période très difficile et nous nous concentrons sur la poursuite de nos efforts de transition tout en veillant à développer la valeur sur le plateau continental norvégien et en réduisant en même temps l’empreinte climatique de nos opérations », explique Arne Sigve Nylund, vice-président exécutif d’Equinor président de Development & Production Norway

L’investissement de Hywind Tampen sera proche de 5 milliards de NOK. Les autorités norvégiennes ont accordé un financement pouvant aller jusqu’à 2,3 milliards de couronnes norvégiennes par le biais d’Enova. Le fonds NOx du secteur des entreprises a décidé de soutenir le projet à hauteur de 566 millions NOK.

En réduisant l’utilisation de turbines à gaz sur les champs, le projet contribuera à réduire les émissions de CO2 de plus de 200 000 tonnes par an, ce qui correspond aux émissions annuelles de 100 000 voitures particulières.

«Au nom des partenaires, Equinor a attribué des contrats d’un montant total de 3,4 milliards de NOK, sous réserve de l’approbation finale du projet par les autorités norvégiennes. C’est un avantage que l’industrie pétrolière et gazière soit également compétitive dans les projets d’énergies renouvelables, et les contrats entraîneront des retombées considérables en Norvège. Comme l’ensemble de l’industrie connaît actuellement beaucoup d’incertitude, il est essentiel que nous progressions dans des projets qui stimulent le développement technologique dans le segment des énergies renouvelables et créent des retombées sur l’industrie des fournisseurs norvégiens », explique Anders Opedal, vice-président exécutif pour la technologie, les projets et le forage.

Selon une étude réalisée par Multiconsult, le projet Hywind Tampen créera des retombées pendant la durée de vie du projet de 1 550 à 3 000 années-homme pour le commerce et l’industrie norvégiens. La plupart des retombées se produiront au cours de la phase de développement du projet.

Exploité depuis les bureaux d’Equinor à Bergen, Hywind Tampen devrait démarrer fin 2022.LES PARTENAIRES:• Licence Gullfaks: Equinor Energy AS: 51%, Petoro AS: 30%, OMV (Norge) AS: 19%.• Licence Snorre: Equinor Energy AS: 33,3%, Petoro AS: 30%, Idemitsu Petroleum Norge AS: 9,6%, Wintershall DEA Norge AS: 8,6%, Vår Energi AS: 18,6   Parmi les nombreux articles publiés sur Hywind Tampen que vous pouvez retrouver sur energiesdelamer.eu 

 

 

Points de repère

 

27/03/2020 – Equinor a attribué à Global Maritime un contrat d’étude de garantie maritime pour son projet éolien flottant de 88 MW Hywind Tampen. Le projet attend toujours certaines approbations, selon Global Maritime qui rejoint ainsi la liste croissante de sous-traitants et de prestataires de services sur Hywind Tampen, notamment Siemens Gamesa qui fournira 11 éoliennes SG 8.0-167 DD turbines, Kvaerner, JDR et Subsea 7.

 

16/10/2019 – Equinor a annoncé vendredi 12 octobre 2019 avoir pris la décision finale du financement du parc éolien flottant destiné à alimenter les deux plates-formes offshore Snorre et Gullfaks en mer du Nord. Ce seront les premières plates-formes de production de pétrole (et parmi les seules installations de ce type) alimentées par un parc éolien flottant pour l’électricité.

   

 

Le parc éolien sera composé de 11 éoliennes basées sur le concept de parc éolien Hywind développé par Equinor. Les turbines de 8 MW auront une capacité totale de 88 MW et répondront à environ 35% de la demande annuelle d’énergie des cinq plates-formes Snorre A et B et Gullfaks A, B et C. Le parc éolien sera situé à environ 140 kilomètres du rivage, entre les plates-formes Snorre et Gullfaks, à une profondeur d’eau de 260 à 300 mètres.