Covid 19 – Samedi 11/04/2020 – enegriesdelamer.eu. Les ministres des Finances européens se sont accordés le jeudi 8/042020 sur un plan d’aide à €540 milliards. Il a fallu deux réunions espacées d’une journée pour que les ministres réunis au sein de l’Eurogroupe se mettent d’accord sur une réponse commune aux dégâts économiques suites à la pandémie.

Coronavirus : Est-ce que la démission du président du Conseil de la Recherche européen a été utile pour que les ministres des Finances européens réunis au sein de l’Eurogroupe se mettent d’accord sur une réponse commune aux dégâts économiques engendrés par la pandémie Covid-19 ?

En effet, ils se sont accordés sur trois dispositifs de financement du chômage partiel, des entreprises et des États en difficulté pour un montant pouvant atteindre 540 milliards. Un plan de relance est également sur la table, mais son financement est remis à plus tard. 

La Commission européenne soutiendra les mesures de chômage partiel à hauteur de 100 milliards d’euros, la BEI garantira jusqu’à 200 milliards d’euros de prêts aux entreprises, et le Mécanisme Européen de Stabilité (MES) ouvrira des lignes de crédit aux États en difficulté jusqu’à 240 milliards d’euros.

Ce plan été accueilli favorablement par Charles Michel, Président du Conseil européen, l’organe qui réunit les chefs d’État. « Cet accord de l’Eurogroupe est une avancée significative, a-t-il déclaré. Avec ces mesures sans précédent, nous assumons ensemble le fardeau de la crise. » Les chefs d’État européens se réuniront le 23 avril pour discuter de l’accord obtenu par les ministres des Finances.

Le Conseil européen définit les orientations et les priorités politiques générales de l’UE. N’étant pas l’une des institutions législatives de l’UE, il ne prend pas part aux négociations sur la législation de l’UE ni à l’adoption de celle-ci. En revanche, il établit le programme d’action de l’UE, généralement en adoptant, lors des réunions du Conseil européen, des conclusions mettant en avant des sujets de préoccupation et les mesures à prendre.

Le dernier communiqué du Secrétariat général du Conseil relative à la Réunion du Conseil européen du 12 décembre 2019 relève dans les Conclusions Page 1, partie I, que compte tenu des données scientifiques disponibles les plus récentes et de la nécessité de renforcer l’action climatique menée à l’échelle mondiale, le Conseil européen fait sien l’objectif consistant à parvenir d’ici 2050 à une UE neutre pour le climat, conformément aux objectifs de l’accord de Paris.

08/04/2020 – Mauro Ferrari qui avait été désigné président du Conseil de la recherche européenne le 14 mai 2019 et avait pris ces fonctions le 1er janvier 2020 a démissionné.

Il dénonce les obstacles administratifs et politiques ainsi que les multiples oppositions internes et  considère que son action a été entravée.