Lundi 30/03/2020 – energiesdelamer.eu. Le site de WindEurope a mentionné vendredi dernier, que la majorité des usines éoliennes et de composants en Europe continuaient de fonctionner.

Certaines usines ont temporairement suspendu leurs activités par mesure de précaution pour renforcer les mesures sanitaires au sein des sites et garantir le plein respect des recommandations du gouvernement.

 

Espagne et Italie

Actuellement, seuls 7 sites de fabrication d’énergie éolienne sont fermés. Tous sont situés en Espagne et en Italie, les pays avec les réglementations de verrouillage les plus strictes.

En Espagne, les usines fermées sont: l’usine de lames de Siemens Gamesa Renewable Energy à Aoiz; deux usines de pales LM Wind Power à Castellon et Leon et la société de construction navale Astilleros Gondán en production à Fugueras. En Italie, les usines fermées sont l’usine de lames d’eTa à Fano; Production de transformateurs Celme à Montebello Vicentino et production de cylindres et cônes Promau à Cesena.

 

Chine

La chaîne d’approvisionnement éolienne européenne a connu des perturbations dans l’approvisionnement en composants et matériaux en provenance de Chine en février, mais l’exportation chinoise de composants / matériaux est à nouveau en train de redémarrer.

Source : Wind Europe 

 

Les 27 chefs d’Etat européen misent sur le Green Deal dans le cadre de la relance économique

 

Bien que la politique de l’UE soit désormais entièrement axée sur la lutte contre la crise du COVID-19, la Commission européenne a clairement déclaré qu’elle ne réduirait pas le plan de travail et les délais du Green Deal. Les services des institutions européennes poursuivent leurs activités habituelles à distance pour faire avancer les initiatives politiques à venir, par exemple la stratégie d’intégration du secteur intelligent. Les dirigeants de la Commission – le vice-président de l’accord vert Frans Timmermans, le commissaire à l’énergie Kadri Simson et le commissaire au marché intérieur Thierry Breton – ont tous déclaré ces derniers jours qu’ils proposeraient des «solutions encore plus vertes» dans le cadre du plan de relance économique de l’UE. Les 27 chefs d’État ont également convenu lors de leur visioconférence du 26 mars que la transition énergétique verte et la transformation numérique seront au cœur de la relance de l’UE après la pandémie. 

 

Les dates clés 11.12.2019 COM(2019) 640 final ANNEX

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

 

 

Le lien pour accéder au texte du Green Deal sur le site de la Commission européenne