France – Vendredi 20/03/2020 – energiesdelamer.eu « Ils/Elles bougent ». Sur la proposition Elisabeth Borne, ministre de la transition écologique et solidaire, Antoine Berbain, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, directeur général délégué chez HAROPA – PORTS : Le Havre – Paris – Rouen, a été nommé en conseil des ministres du 18 mars, directeur général du Port autonome de Paris. Par la même occasion, retrouvez une situation des activités d’Haropa au 20 mars.

 

 

La fusion des trois entités du plus grand espace portuaire français doit aboutir en janvier 2021. La nomination d’Antoine Berbain, marque une nouvelle étape dans l’intégration des trois ports de l’Axe Seine. La fonction de DGD du GIE HAROPA est reprise par Catherine Rivoallon la présidente de HAROPA et préfiguratrice de l’établissement portuaire unique

Le Port autonome de Paris, nom administratif de Ports de Paris (nom commercial), est le 1er port fluvial en France et le 2ème en Europe. Il développe le trafic fluvial grâce à la création, l’entretien et l’exploitation commerciale de 70 ports en Ile- de-France.

A ce jour Haropa est un GIE constitué par les ports du Havre dirigé par Baptiste Maurand, Paris qui était dirigé par Sébastien Hennick à titre intérimaire depuis le départ de Régine Bréhier, et Rouen dirigé par Pascal Gabet.

 

Sébastien Hennick  reprend ses fonctions initiales de Directeur adjoint du Port, directeur de l’aménagement et des investissements.

 

Pour mener à bien sa mission, Catherine Rivoallon s’appuie sur les équipes dirigeantes et sur l’ensemble des collaborateurs des trois ports, ainsi que sur un comité de préfiguration présidé par Valérie Fourneyron. Ce comité associe  Thierry Tuot Conseiller d’Etat (président d’honneur de l’association française de droit de l’énergie – AFDEN – président du CoRDiS*), Gilles Belier, Avocat honoraire, membre du Haut conseil du dialogue social ainsi qu’Emmanuèle Perron et  Frédéric Henry, Présidents respectifs des Conseils de Surveillance des ports du Havre et de Rouen.

 

Ce « nouvel ensemble portuaire unique » devra collectivement être mieux intégré dans l’organisation des grands flux de transport maritime international et dans la mise en œuvre de chaînes logistiques performantes et innovantes, indispensables au développement de notre industrie,  de nos exportations et de l’attractivité des territoires et de l’emploi et être opérationnel administrativement en janvier 2021.

 

 

Points de repère

 

Au cours du Comité Interministériel de la Mer (CIMER) de novembre 2018, le gouvernement a décidé de procéder à l’intégration des ports du Havre, de Rouen et de Paris dans un établissement public portuaire unique de la Seine.

Le 7 février 2019, Edouard Philippe, Premier Ministre a annoncé la nomination de Catherine Rivoallon au poste de préfiguratrice de ce nouvel ensemble. Catherine Rivoallon, est présidente du Conseil d’administration de Ports de Paris.

A ce jour Haropa est un GIE constitué par les ports du Havre dirigé par Baptiste Maurand, Paris qui était dirigé par Sébastien Hennick à titre intérimaire depuis le départ de Régine Bréhier, et Rouen dirigé par Pascal Gabet.

 

09/05/2019 – Laurent Foloppe est depuis le 6 mai, directeur commercial de la structure HAROPA dirigée par Antoine Berbain 

11/04/2019 – Passage de pouvoir au Port du Havre

 

 

CoRDIS, organe de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) composé de quatre membres, deux conseillers d’Etat et deux conseillers à la Cour de cassation, chargés de régler les différends portant sur l’accès aux réseaux publics de l’électricité et du gaz et leur utilisation entre gestionnaires et utilisateurs. Ils sont également chargés de sanctionner les infractions au code de l’énergie.