France – Lundi 17/02/2020 – energiesdelamer.eu. A la veille de la clôture de la consultation sur la PPE et la stratégie bas carbonne, mardi 18 février 2020, à 17 heures 30, salle Clemenceau, la commission des affaires économiques du Sénat entendra Elisabeth Borne ministre de la transition écologique et solidaire sur la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

L’audition peut être suivie en direct sur le site du Sénat

 

 

La ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, avait utilisé le XXIe colloque du Syndicat des énergies renouvelables (SER) pour apporter quelques précisions en matière d’énergies marines pour la PPE. Elle avait rappelé que sept parcs éoliens en mer avaient été attribués et, dans la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) présentée le 20 janvier dernier, « les objectifs ont été revus à la hausse en tirant partie de la baisse spectaculaire des prix enregistrée sur l’appel d’offres de Dunkerque, en Juin 2019.

En flottant, la ministre a rappelé que 750 MW seront en appel d’offres en Bretagne Sud et en Méditerranée, et « nous lancerons le projet de parc d’Oléron d’ici à deux ans ».

« Mais nous avons besoins que la transition s’intègre dans les projets des territoires (…) et nous attendons de la convention citoyenne des conclusions au printemps qui doivent permettre d’améliorer l’acceptabilité des projets. » Le 20/01/2020, Elisabeth Borne avait déclaré « Cette programmation et cette stratégie ont fait l’objet d’une évaluation environnementale et l’avis de l’autorité environnementale pour chacun de ces documents est mis à disposition sur le même site http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/. Un bilan de chaque consultation sera établi par le Ministère de la transition écologique et solidaire ».

A propos de la consultation du public sur le projet révisé de Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) qui se tient du 20/01/2020 au 19/02/2020, au 17/02/2020, 3935 commentaires est le nombre postés sur le site ouvert par le ministère. Il semble que le débat se concentre sur l’arrêt ou pas des centrales nucléaires, les éoliennes terrestres et en mer.

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/consultation-du-public-sur-le-projet-revise-de-a2127.html?id_rubrique=4&debut_forums=2820#pagination_forums

En revanche, le projet de décret relatif à la stratégie bas-carbone et aux budgets carbone qui se tient également du 20/01/2020 au 19/02/2020 – attire peu de commentaires, 134 ont été déposés.

 

 

Points de repère

Mais Magnus Hall et Paul de la Guérinière ont récemment déclaré

04/02/2020 – Eolien en mer : « Le gouvernement français n’est pas suffisamment ambitieux en la matière » déclare Magnus Hall de Vattenfall

 

 

03/02/2020 – Paul de la Guérinière d’Ideol a donné une interview à windpower monthly et mentionne que pour l’éolien flottant, il y a « en France, il y a un vrai décalage entre les ambitions du pays et ce qui se passe réellement sur le terrain ».

 

XXIe colloque du SER : quelques précisions sur les énergies marines

 

21/01/2020 – Près d’un an jour pour jour après une première version-bis de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) dont elles pâtissaient largement, les énergies marines retrouvent une place dans la version mise à consultation présentée hier 20 janvier 2020.