Etats-Unis – Espagne – Jeudi 12/12/2019 – energiesdelamer.eu. Le projet Park City Wind de 804MW approuvé le 05/12/2019 dans le Connecticut permet à Iberdrola de renforcer sa position sur le marché américain de l’éolien en mer après la sélection du projet de 804 mégawatts (MW) par le département de l’Énergie et de la Protection de l’environnement du Connecticut (DEEP).

 

Le projet est de € 1,2 milliard. Le projet Park City Wind permettra de fournir environ 14% de l’électricité du Connecticut et évitera à l’Etat l’émission de plus de 25 millions de t d’équivalent carbone.

Park City Wind est porté par Vineyard Wind, un partenariat à parts égales entre Avangrid Renewables, filiale américaine d’Iberdrola, et Copenhagen Infrastructure Partners (CIP).

 

Aux Etats-Unis, Avangrid Renewables est déjà le troisième plus grand producteur d’énergie éolienne du pays. La société Avangrid est également engagée dans plusieurs projets d’énergie propre tels que le projet Clean Energy Connect (NECEC) qui fournira de l’énergie hydroélectrique en Nouvelle-Angleterre ; ainsi qu’un autre projet de parc éolien en mer de 800 MW au large des côtes du Massachusetts, via Vineyard Wind, qui deviendra le plus grand projet d’éolien en mer des Etats-Unis. Par ailleurs, Avangrid développe un projet d’éolien en mer au large des côtes de la Caroline du Nord et de la Virginie, et envisage de tester des éoliennes flottantes au large des côtes de la Californie.

Iberdrola met actuellement en œuvre un plan d’investissement de plus de € 13 milliards au niveau mondial pour développer des projets d’énergies renouvelables entre 2018 et 2022.

 

 

Points de repère

 

Iberdrola construit actuellement l’un des plus grands parcs éoliens en mer du monde au Royaume-Uni avec son projet East Anglia ONE de 714 MW et opère deux parcs éolien en mer au nord-ouest du Royaume-Uni (West of Duddon Sands) et en Allemagne (Wikinger). Iberdrola dispose d’un pipeline d’éolien en mer de plus de 10 000 MW.