Pays-Bas – Lundi 02/09/2019 – energiesdelamer.eu. Des chasseurs de mines néerlandais et belges ont participé au déminage de la nouvelle tranche du parc éolien offshore de Borssele III et IV situé à 40 km au large de la côte de Vlissingen en mer du Nord.

 

La marine néerlandaise et son chasseur de mines Sr. Ms Zierikzee de la classe Alkmaar ont déminé cinq mines en mer du Nord, a annoncé la Défense néerlandaise sur son site. Ces cinq mines se trouvaient dans une zone de travaux préparatoires du nouveau parc éolien offshore de Borssele.

Il s’agissait pour une partie de mines allemandes de type « LMB » (Luft Marine Bomb), qui avaient été larguées depuis des avions. La marine a aussi fait exploser un MK14 britannique, une grande mine marine de 500 livres.

EDM 02 09 019 Defense Belge et paysbas Bellis

 

Deux chasseurs de mines belges ont également participé à l’opération selon la Défense néerlandaise. Il s’agit du chasseur de mines Bellis (photo) ainsi que du chasseur de mines Narcis, qui a déminé le dernier explosif. 

« Les marines néerlandaise et belge naviguent régulièrement pour nettoyer des explosifs historiques en mer du Nord. Ces mines et avions-bombes datent toujours de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. En raison de la modification des fonds marins, ils réapparaissent régulièrement à la surface », souligne le site de la Défense néerlandaise.

 

 

 

Dans cette même région de la mer du Nord, les deux marines belge et néerlandaise ont neutralisé en juin dernier une bombe aérienne de 250kg. Cette collaboration dure depuis des années afin de nettoyer la mer du Nord avec le partenariat Beneficial Cooperation

 

 

Points de repère

05/03/2019 – ITV Bruno Hernandez Président de la société Eoliennes en mer Services qui gère les deux sociétés Eoliennes en mer chargées des projets Dieppe Le Tréport (EMDT) et Yeu-Noirmoutier (EMYN)… Une campagne UXO avait été réalisée pour le Parc en mer de Dieppe – Le Tréport pour repérer les engins par la société Geoxyz

01/08/219 – Eolien en mer et explosifs : Analyse des systèmes de réduction des nuisances sonores – Un document de recherche du Scottish Natural Heritage Research Report No. 1070 est paru sur les systèmes de réduction des nuisances sonores …Créé le 1 août 2019

Le 12 décembre 2016, le consortium Blauwwind II, composé d’Eneco, Diamond Generation Europe (filiale à 100% de Mitsubishi Corporation), Shell et Van Oord, était le lauréat du marché ainsi que la filiale et les permis de Borssele pour les sites éoliens III et IV. L’offre gagnante était de 5,45 centimes d’euros par kilowatt d’heure.

Pour cet appel d’offres, une subvention de 0,3 milliard d’euros est attendue.

Au total, 26 offres émanant de sept consortiums ont été reçues pour l’obtention de permis et de la filiale SDE + associée pour les parcs éoliens Borssele III et IV.

 

Eneco était candidat à l’appel d’offre de Dunkerque en France