Belgique – Lundi 08/07/2019 – energiesdelamer.eu. Planification spatiale maritime : Le Brexit joue à nouveau des tours à la France alors que le parc éolien en mer au large de Dunkerque semble se trouver sur les routes maritimes reliant Ostende au Royaume-Uni.

 

 

Les responsables du port ostendais tirent la sonnette d’alarme et doivent adresser ce lundi un avis juridique aux autorités françaises. Sans réaction de la part de la France, d’autres démarches juridiques seront envisagées, a commenté Dirk Declerck, CEO du port d’Ostende dans le quotidien économique belge De Tijd mais également dans plusieurs autres quotidiens belges.

« Ce parc éolien risque de mettre à mal les services de ferry que le Royaume-Uni entend relancer à la suite du Brexit », ajoute M. Declerck. « Douvres et Ramsgate seront inaccessibles. Si le projet se poursuit, la route maritime classique, utilisée également par les autres navires, sera complètement bloquée. »

Il fallait y penser …. Le fait qu’actuellement aucun service de ferry ne soit opérationnel n’est pas important dans cette affaire, selon le professeur gantois en Droit maritime, Eric Van Hooydonk, qui épaule le port d’Ostende dans ce dossier.

« Les Etats côtiers ne peuvent pas exécuter, dans leur zone de 12 milles, de constructions susceptibles d’entraver l’accès des ports de pays voisins. C’est inscrit dans la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, signée par la Belgique et la France notamment. »

Les autorités françaises ont accordé le mois dernier au groupe EDF le développement d’un nouveau parc éolien à 10 kilomètres au large de Dunkerque.

 

Ce parc éolien en mer dont le lauréat est EDF Renouvelables depuis , d’une superficie de 70 KM2, se situe à la limite des eaux territoriales belges. Quarante-cinq turbines doivent s’y dresser d’ici 2026.

 

L’administration du port d’Ostende a à plusieurs reprises depuis le début de cette année mis en garde le ministre en charge de la Mer du nord, Philippe De Backer, et le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders. Les autorités belges ont pris contact avec la France mais sans réaction officielle jusqu’ici.

 

Port d’embarquement

Destination

Compagnie

Calais

Douvres

P&O Ferries

Calais

Douvres

DFDS Ferries

Calais

Folkestone

Eurotunnel le Shuttle

Dunkerque

Douvres

DFDS Ferries

Dieppe

Newhaven

DFDS Ferries

Caen

Portsmouth

Brittany Ferries

Cherbourg

Portsmouth
Poole

Brittany Ferries
Brittany Ferries

St Malo

Portsmouth
Weymouth

Brittany Ferries
Condor Ferries

Roscoff (Finistère)

Plymouth

Brittany Ferries

Oostende (Belgique)

Ramsgate

Transeuropa Ferries ne foncitionne plus depuis 2013

Zeebrugge – Zeebruges
(Belgique)

Hull

P&O Ferries

 

 

Points de repère

 

 

TransEuropa Ferries était une société de transbordeurs de passagers et de passagers assurant la liaison entre Ramsgate (Kent, Royaume-Uni) et Ostende (Flandre occidentale) de 1998 à 2013.

 

En décembre dernier, le Syndicat maritime Nord avait dénoncé l’ouverture d’une ligne transmanche à Ostende prévue pour le printemps 2018.

L’objectif est de transporter 300 000 camions par an, entre Ostende, en Belgique et Ramsgate, en Angleterre, avec une traversée de quatre heures. Cette nouvelle ligne transmanche est annoncée pour le printemps. Un projet qui met en colère les 250 anciens salariés de MyferryLink qui sont toujours au chômage, sur la Côte d’Opale. Eric Vercoutre, du Syndicat Maritime Nord, avait dénoncé cette situation : 

Le projet aurait pu exister à Calais ou Boulogne-sur-Mer selon le SMN.

Éric Vercoutre, secrétaire général du SMN, syndicat qui jadis était majoritaire dans feu les sociétés My Ferry Link et SeaFrance, a convié la presse pour dénoncer une situation qu’il estime «  scandaleuse  ». «  Une ligne transmanche, portée par une société française avec à sa tête un Calaisien, soutenue par un armateur anglais, ouvre entre Ostende et Ramsgate parce qu’on n’a pas voulu d’elle ni à Calais, ni à Boulogne-sur-Mer. Même les portes de la Région lui ont été fermées. »

 

03/072019 – Dunkerque : La synthèse du Rapport de Synthèse est en ligne …

… concurrentiel n°1/2016 portant sur des installations éoliennes de production d’électricité en mer dans une zone au large de Dunkerque   En application des dispositions des articles L. 311-10 et suivants …

 

27/06/2019 – Dunkerque : La décision est officialisée. Mais qui est Blauracke GmbH ? …

… de la procédure de dialogue concurrentiel n° 1/2016 portant sur des installations éoliennes de production d’électricité en mer dans une zone au large de Dunkerque est parue au JORF n°0147 du 27 juin 2019 …

 

 

14/06/2019 – EDF Renouvelables, Innogy et Enbridge remportent Dunkerque / 1 …

…  l’appel d’offres du parc éolien en mer qui sera construit au large de Dunkerque et rehaussé les objectifs de déploiement de la filière éolien en mer inscrits dans la Programmation pluriannuelle de l’énergie. …