Mercredi 05/06/2019 – energiesdelamer.eu – Les Pays de la Loire perdent le plus d’emplois, mais demeurent le premier employeur EMR de France avec 773 ETP. En outre, la Région déploie d’autres activités avec les moyens d’essais, les grandes écoles comme centrale Nantes… et ne perd pas l’espoir que les usines de General Electric recréeront de l’emploi rapidement avec l’arrivée de la 12MW… La Normandie progresse, notamment grâce à l’usine de pales de LM Wind (GE) à Cherbourg, et l’Occitanie monte en puissance.

 

Présenté aux 6è Assises Nationales des énergies marines du SER à Dunkerque par Marie-Noëlle Tiné, directrice générale adjointe du Cluster Maritime français,  » le secteur  » des énergies marines oscille entre optimisme et morosité.  » Le nombre d’emplois devraient repartir significativement à la hausse dès que la construction des premiers projets français sera lancée. Selon les représentants du secteurs, ils généreront 15000 emplois. « 

 

 

05 06 2019 – 

 

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab