France – Mardi 21/05/2019 – Flash – energiesdelamer.eu. Engie et le groupe portugais EDP ont annoncé ce mardi la signature d’un accord visant à créer une coentreprise gérée conjointement à 50/50 dans le secteur des éoliennes en mer posées et flottantes.

 

Antonio Mexia, EDP CEO and Chairman d’EDPR et Isabelle Kocher, ENGIE CEO ont annoncé que la nouvelle entité sera l’instrument d’investissement exclusif d’EDP, via sa filiale EDP Renewables (EDPR), et d’Engie pour le développement de l’éolien en mer dans le monde, précisent les deux groupes dans un communiqué, sans préciser les modalités financières de l’opération.

 

Les cartes rebattues pour Dunkerque ?

Fin février, Engie et EDPR avaient convaincu E.on de rejoindre le groupement Dunkerque Eoliennes en Mer

 

Etre parmi les cinq premiers acteurs mondiaux ou encore mieux !

En vertu des termes du protocole d’accord, les deux groupes combineront leurs actifs dans l’éolien en mer et leur portefeuille de projets au sein de la nouvelle coentreprise, en démarrant avec un total de 1,5 GW en construction et 4,0 GW en cours de développement.

L’objectif est d’atteindre d’ici 2025 un portefeuille de 5 à 7 GW de projets en opération ou en construction et de 5 à 10 GW3 en développement avancé. Les deux groupes visent une mise en oeuvre opérationnelle de la coentreprise d’ici la fin de l’année 2019.

EDP et Engie disent cibler principalement les marchés européen et américain, ainsi que certaines régions d’Asie, sur lesquels l’essentiel de la croissance sera concentré. L’objectif de la coentreprise est de parvenir à s’auto-financer.

 

 

Points de repère

 

27/02/2019 – E.ON rejoint ENGIE et EDPR dans le groupement Dunkerque Eoliennes en Mer.