Danemark – Lundi 29/04/2019 – energiesdelamer.eu. Une étude récente a identifié une zone éolienne offshore adaptée pouvant potentiellement accueillir une capacité éolienne offshore d’au moins 40 GW. 

 

 

A partir de cette étude, une zone de 12,4 GW de capacité éolienne en mer, selon Lars Christian Lilleholt le ministre danois de l’Energie, des Services publics et du Climat et du Climat a été retenue comme on le voit sur la carte ci-dessous du ministère Denmark  Maps Out 12.4GW Offshore Wind Zone1.

 

Le Danemark pourrait devenir excédentaire

 

Cela correspond de 12 à 15 parcs éoliens en mer, en fonction de la puissance. Cette nouvelle capacité, si elle est entièrement construite, pourrait permettre de contribuer de manière significative à couvrir les besoins en électricité verte – non seulement au Danemark, mais également dans de nombreux autres pays », a déclaré Lars Christian Lilleholt.

 

La cartographie du potentiel éolien offshore dans les eaux danoises est un travail préparatoire, qui doit notamment définir des modèles pour la génération de revenus pour l’État à la suite de l’utilisation de la ressource éolienne alors que le développement des parcs en éolien en mer n’a plus besoin de soutien financier.

 

«La mer du Nord doit devenir une zone mondiale leader pour l’énergie éolienne en mer, qui ne nécessite plus de soutien. Avec ce nouveau plan, nous sommes prêts à affecter rapidement de nouveaux emplacements lorsque le développement de l’éolien en mer prendra réellement son envol », a déclaré Lars Christian Lilleholt.

 

Le nouvel accord énergétique prévoyait également le développement de trois nouveaux projets éoliens en mer d’une capacité totale d’au moins 2,4 GW d’ici 2030.

 

 

Points de repère

 

21/09/2017 – Vindeby Offshore Wind Farm, le premier parc éolien en mer construit dans le monde a été déconstruit après 25 ans de service par Orsted (ex Dong Energy)