France – Vendredi 08/03/2019 – energiesdelamer.eu. La Région Bretagne a engagé depuis plus de 2 ans, un travail avec les 59 intercommunalités dans le but d’établir de nouvelles coopérations vers une “action publique plus efficace, plus lisible et plus simple”. 59 conventions ont été passées entre le Conseil régional et les EPCI* bretons. Après neuf mois de consultation, la Breizh COP qui se veut exemplaire et être en phase avec les engagements de la COP21 – Accords de Paris, a permis de retenir 38 objectifs à atteindre.

 

Chaque territoire ou collectivité a toute latitude pour choisir les sujets qui le concernent le plus directement et ceux sur lesquels il se sent le plus légitime à prendre des engagements.

2019 sera donc, pour la Région Bretagne, l’année de mise en œuvre concrète de la Breizh Cop, projet collectif destiné à construire « la Bretagne de demain dans une logique de transitions et de sobriété ».

38 fiches supports constituent le cahier « Appel à engagements Collectivités ».

La phase opérationnelle a été lancée par Loïg Chesnais-Girard le 6 février dernier et Laurence Fortin, Vice-présidente à l’aménagement territorial est en charge du dossier avec d’autres élu(e)s.

Parmi les 38 objectifs qui doit Amplifier le rayonnent de la Bretagne – objectif 1, Développer des alliances territoriales et assurer la place européenne de la Bretagne – objectif 2, Prioriser le développement de la recherche et de l’enseignement supérieur sur les enjeux des transitions – objectif 7, Faire de la mer un levier de développement durable pour l’économie et l’emploi à l’échelle régionale, en s’impliquant dans la préservation et la gestion des sites littoraux (sites du Conservatoire du littoral, Natura 2000, soutien aux aires marines éducatives…) – objectif 8, Préserver et reconquérir la biodiversité en l’intégrant comme une priorité des projets de développement et d’aménagement » en transcrivant la trame verte et bleue régionale – objectif 29, Garantir l’égalité des droits entre les femmes et les hommes – objectif 38, l’objectif 27 « Accélérer la transition énergétique en Bretagne » concerne directement les secteurs et filières des énergies renouvelables de la mer, et mentionne clairement > favoriser le déploiement des Energies Marines Renouvelables ‘en s’assurant que les documents d’urbanisme le permettent’.

 

 

 

 

 

Les engagements de la Breizh Cop, qui se veut « un projet collectif visant à construire la Bretagne de demain » à l’horizon 2040

Les collectivités ont jusqu’à la fin avril pour s’engager sur un ou plusieurs des points retenus par l’assemblée régionale, tout comme les entreprises, les EPCI (Établissement public de coopération intercommunale), les associations, les habitants….. Lundi dernier, le Président de la Région a également mobilisé les représentants de 12 réseaux économiques (MEDEF, CCIR, CRMA, CPME … alors que d’entre elles sont déjà investies dans la transition énergétique, les éco-activités ou l’économie circulaire.

Le recueil des engagements sera présenté lors de la semaine Breizh Cop qui se tiendra du 4 au 7 juin.

 

 

Points de repère

 

Un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) est une structure administrative française regroupant plusieurs communes afin d’exercer certaines de leurs compétences en commun. Il s’agit de la forme la plus aboutie d’intercommunalité.