France – Lundi 19/11/2018 – energiesdelamer.eu. En avant-première au Congrès des maires, le Sénat accueille la Journée Outremer. Le 25 octobre dernier, la délégation sénatoriale aux outre-mer a nommé ses rapporteurs pour le 2ème volet de l’étude menée depuis 2017. Le président de l’ANEL a été nommé co-rapporteur ..

 

 

 

La Délégation sénatoriale aux outre-mer mène, sur deux années, une étude sur les risques naturels majeurs dans les outre-mer. Cette étude comprend deux volets : le premier, instruit sur la session 2017-2018, a porté sur la prévention des risques et la gestion des événements, tandis que le second, instruit sur la session 2018-2019, est centré sur les problématiques de reconstruction, d’indemnisation post-événement et de résilience des territoires sur le long terme.

 

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

 

M. Guillaume Arnell, sénateur de Saint-Martin, a été nommé rapporteur coordonnateur pour les deux volets.Ont été désignés rapporteurs pour le second volet de cette étude : Guillaume Arnell (Rassemblement Démocratique et Social Européen –Saint-Martin), rapporteur coordonnateur, Abdallah Hassani (La République En Marche – Mayotte) et Jean-François Rapin (Les Républicains – Pas-de-Calais), président de l’ANEL . 

À la suite du premier volet de l’étude sur les risques naturels majeurs outre-mer      [1], consacré à la prévention des risques et à la gestion des catastrophes, le second volet sera consacré en 2018-2019 à la reconstruction post aléa et à la résilience des territoires .

Créée en novembre 2011 et dotée d’un statut législatif par l’article 99 de la loi du 28 février 2017 de programmation relative à l’égalité réelle outre-mer, la Délégation sénatoriale aux outre‑mer est composée de 42 membres : les 21 sénateurs ultramarins et autant de membres désignés de manière à assurer la représentation proportionnelle des groupes politiques.

Elle est chargée d’informer le Sénat de la situation des collectivités ultramarines, veille à la prise en compte de leurs caractéristiques, contraintes et intérêts propres et participe à l’évaluation des politiques publiques les intéressant.

Pour tout renseignement complémentaire : http://www.senat.fr/commission/outre_mer/index.html

 

 

 

Points de repère

 

A noter  que le 23 novembre après-midi (15h à 17h), à l’Académie des Sciences d’Outre-Mer (ASOM), session sur la diplomatique scientifique avec les interventions de Dominique Kerouedan (SciencesPo), Julie Blazy (SGDSN), Pierre-Bruno Ruffini (Université de Havre et AVRIST), Jean-François Turenne ( ASOM)avec les interventions de Dominique Kerouedan (SciencesPo), Julie Blazy (SGDSN), Pierre-Bruno Ruffini (Université de Havre et AVRIST), Jean-François Turenne ( ASOM) 

 

Rapport N°1 – Risques naturels majeurs : urgence déclarée outre-mer – Rapport

Rapport d’information de MM. Guillaume ARNELL, rapporteur coordonnateur, Mathieu DARNAUD et Mme Victoire JASMIN, fait au nom de la Délégation sénatoriale aux outre-mer n° 688 tome I (2017-2018) – 24 juillet 2018

http://www.senat.fr/rap/r17-688-1/r17-688-11.pdf