France – Mercredi 31/10/2018 – energiesdelamer.eu. ENGIE, EDPR et la Banque des Territoires ont reçu un feu vert pour le projet de la société Eoliennes en mer des Iles d’Yeu et de Noirmoutier – EMYN, attribué en juin 2014.

 

En obtenant hier, mardi 30/10/2018, les autorisations préfectorales* nécessaires, le communiqué d’EMYN mentionne que le consortium « peut désormais préparer la construction du parc (fondations, sous-station électrique…) ou encore la conduite des appels d’offres de soustraitance pour la fabrication et l’installation de ces composants.

Les projets d’éolien en mer posés des îles d’Yeu et de Noirmoutier ainsi que celui de Dieppe Le Tréport également développé par ENGIE, EDPR et la Banque des Territoires, permettront la création de près de 3 000 emplois directs et indirects.

 

Ces emplois seront mobilisés pendant les phases de construction et d’exploitation des parcs via notamment les deux usines Siemens Gamesa prévues au Havre et opérationnelles en 2021.

 

En France, grâce au développement de ces deux parcs (1 GW de puissance cumulée), ainsi qu’au projet de ferme pilote éolienne flottante en Méditerranée, le groupement ENGIE – EDPR – Banque des Territoires confirme son ambition sur le marché de l’éolien en mer et sa participation active à la consolidation d’une filière industrielle française.

*L’autorisation du Préfet de Vendée porte sur la concession d’utilisation du domaine maritime public et la demande au titre de l’article L.214-3 du Code de l’environnement (autorisation « Loi sur l’eau »), relative à l’impact du projet sur le milieu aquatique.

Source : EMYN