UK – Mercredi 31/10/2018 – energiesdelamer.eu. 55GW au niveau mondial c’est l’estimation donnée à l’occasion de Floating Offshore Wind UK (FOW18) qui se tient à Aberdeen, dans le rapport publié par Offshore Renewable Energy Catapult. Pour le Royaume-Uni, l’éolien offshore flottant pourrait générer jusqu’à 17 000 emplois d’ici 2050.

 

L’étude « Floating Offshore Wind: A Situational Analysis » commanditée par Crown Estate Scotland et réalisée par le Dr. Roberts Proskovics de Catapult (Offshore Renewable Energy – (ORE) expose les avantages potentiels du développement de l’énergie éolienne flottante pour l’économie britannique, ainsi que les différents types et coûts de l’aide gouvernementale pouvant être nécessaire. On estime que 17 000 emplois et 33,6 milliards de livres sterling de VAB pourraient être générés d’ici 2050.

Le potentiel mondial de l’éolien offshore flottant – 55 GW d’ici 2050 – offre également une valeur d’exportation annuelle vers le Royaume-Uni d’au moins 230 millions de livres sterling d’ici 2031 et de 550 millions de livres sterling d’ici 2050, avec un soutien approprié.

« Le Royaume-Uni a maintenant une courte fenêtre d’opportunité pour capitaliser sur son avantage initial et obtenir les avantages à long terme », indique le rapport.

Un soutien politique est essentiel pour donner au secteur privé la confiance nécessaire pour investir, a-t-il ajouté. Cela devrait inclure un financement réservé pour l’éolien flottant dans les futures enchères de contrats pour différence d’au moins 100 MW de projets pré-commerciaux d’ici 2025 à un coût de 668 millions de livres sterling et de 800 MW d’au moins 2027 à l’échelle commerciale pour un coût de 1,2 milliard de livres sterling.

Gavin Smart, responsable du département Insights chez ORE Catapult, a déclaré: «Un élément clé de cette étude a été l’engagement de l’industrie dans la formulation et le test des hypothèses. Cela a mis en évidence les atouts de la chaîne d’approvisionnement britannique pour desservir les marchés national et d’exportation, en s’appuyant fortement sur un historique éprouvé dans l’éolien offshore, le pétrole et le gaz.

« Avec un accent croissant sur les réductions d’émissions de carbone au niveau mondial et l’adéquation des technologies éoliennes flottantes à une large gamme de profondeurs d’eau et de conditions de fond de mer, le Royaume-Uni est bien placé pour capitaliser sur les opportunités d’exportation sur ce marché mondial en croissance. »

Stephanie Conesa, responsable de la politique chez Scottish Renewables, a, pour sa part développé que «L’éolien flottant offre une énorme opportunité économique à l’Ecosse. Son développement, ainsi que celui d’autres technologies de pointe, offre le potentiel de fournir de l’électricité renouvelable dans des endroits où aucun autre dispositif d’énergie renouvelable ne peut être déployé. . « 

Le Royaume-Uni a un avantage en tant que pionnier dans le domaine de l’éolien offshore flottant avec des projets tels que Equinor et la centrale de 30 MW Hywind Scotland de Masdar, indique le rapport.

Retrouvez le rapport d’ORE Catapult rédigé par le Dr Roberts Proskovics ici.rapport d’ORE Catapult rédigé par le Dr Roberts Proskovics ici.