Canada – Lundi 13/08/2018 – Flash – energiesdelamer.eu. Emera Inc., la société mère de Nova Scotia Power, a officiellement retiré son soutien financier à OpenHydro via Cape Sharp Tidal qui détient, avec Naval Energies, le groupe OpenHydro.
 

 
La décision d’Emera intervient à 5 jours de la présentation du dossier à la Haute Cour par les experts, Michael McAteer et Stephen Tennant, de la société d’audit Grant Thornton, comme liquidateurs provisoires de la société OpenHydro Group Ltd basée à Dublin et de sa filiale OpenHydro Technologies Ltd. Ils avaient été nommés le 26 juillet dernier par la juge irlandaise, Caroline Costello. 
 
 
 
Emera a indiqué qu’elle n’avait pas le choix, mais a assuré la parfaite sécurité de et autour de l’hydrolienne. Un nouveau problème s’ajoute à la liquidation et au devenir de la centaine de collaborateurs d’OpenHydro. Derek Mombourquette, le ministre de l’Énergie de la Nouvelle-Écosse – Nova Scotia, demande à ce que l’hydrolienne OpenHydro en phase de textes chez FORCE dans la Baie de Fundy, soit sortie de l’eau. 
 
Christian Richard, le vice-président des projets spéciaux d’Emera, n’a pas souhaité évoquer la chronologie des procédures judiciaires de retrait de Cape Sharp Tidal, ni d’envisager le rôle d’Emera dans le futur. Emera a tenu a souligné sa confiance dans le développement des énergies renouvelables de la mer.
 
 
 
 
 

 

25/07/2018 – La turbine de 300 tonnes OpenHydro de Cape Sharp Tidal, (JV entre OpenHydro-filiale de Naval Energies) et Nova Scotia Emera, a été déployée dans le passage Minas près de Parrsboro dans la Baie de Fundy dimanche et est connectée