logo alstom 

 

 

 

 

France – Etats-Unis – Lundi 14/05/2018 – energiesdelamer.eu. Alstom a signé un accord avec GE pour sortir des trois joint-ventures énergétiques des sociétés créées en novembre 2015, lorsque GE a acquis les activités d’électricité et de réseau d’Alstom.

Le transfert de tous les intérêts est prévu sous réserve de changement, le 2 octobre pour €2,594 milliards (environ $3,09 milliards).

 

Alstom a l’intention d’exercer ses options pour vendre ses participations dans les énergies renouvelables et les joint-ventures en 2018 (conformément aux options de vente d’Alstom). Si ces options sont exercées pendant la période d’exercice (entre le 4 septembre et le 10 septembre), GE sera réputé avoir exercé son option d’acquérir la participation d’Alstom dans la coentreprise nucléaire (selon l’option d’achat de GE), dit Alstom.

 

GE a conclu un accord avec le groupe français Alstom 2014 pour racheter les activités d’électricité et de réseau pour 12,35 milliards d’euros (13,61 milliards de dollars), à la suite d’une guerre d’offres avec Siemens et Mitsubishi Heavy Industries. Ajustement pour les coentreprises annoncées en juin 2014 (énergies renouvelables, réseau et nucléaire), changements dans la structure des transactions, ajustements de prix pour les remèdes, liquidités nettes à la clôture et effets de change, le prix d’achat s’élève à 9,7 milliards d’euros Lorsque l’opération a été conclue en novembre 2015, GE a ensuite créé son activité GE Renewable Energy, composée d’une unité onshore et offshore, et Alstom a déclaré qu’elle serait «entièrement recentrée sur le transport [ferroviaire]».