Irlande – Lundi 09/10/2017 – energiesdelamer.eu. Parkwind, investit massivement pour devenir un partenaire stratégique dans le parc éolien offshore Oriel de 330 MW proposé pour la mer du Nord de l’Irlande.

 

 

Oriel Windfarm Limited fondée en 2005 est une société d’énergie durable possédée et exploitée par les Irlandais, créée pour développer des parcs éoliens offshore en Irlande. 

 

Le premier projet de la société est le développement du parc éolien Oriel dans la mer de l’Irlande du Nord avec 55 turbines, fournissant un total de 330 MW d’énergie renouvelable propre, ce sera la neuvième centrale électrique en Irlande.

 

La zone de permis d’exploitation d’un parc d’attractions Oriel se trouve à 22 km de la côte de Dundalk, dans la région de Co Louth, dans les eaux territoriales de la République d’Irlande. La société est basée à Dundalk. Oriel Windfarm est soutenu par des entreprises, des professionnels et des exploitations éoliennes avec des antécédents éprouvés dans le secteur.

 

L’Irlande a un vaste potentiel éolien offshore, qui devrait être développé au cours de la prochaine décennie. L’emplacement du futur parc éolien d’Oriel bénéficie d’une excellente ressource éolienne, il est protégé de hautes vagues et les profondeurs d’eau sont favorables avec de bonnes conditions de fond.

 

En tant que pioneer, le parc éolien d’Oriel est considéré en Irlande comme un projet exemplaire pour l’industrie éolienne offshore sur le marché irlandais et fournira de l’énergie verte pour 250 000 foyers irlandais.

 

Brian Britton, fondateur et membre du conseil d’administration d’Oriel Wind Farm, déclare: «Dans notre recherche d’un partenaire stratégique, plusieurs acteurs internationaux de l’éolien offshore étaient intéressés à acquérir une participation dans le parc éolien Oriel. Notre choix pour Parkwind est influencé par le solide historique et les valeurs de la société Parkwind. Nous croyons que Parkwind peut apporter les connaissances nécessaires et l’esprit pionnier pour mener à bien ce projet. « 

 

Parkwind : Investisseur de plus en plus présent qui s’internationalise

 

Au cours des dernières années, Parkwind a développé et construit avec succès 3 parcs éoliens offshore situés dans la zone de concessions belges en mer du Nord : Northwind, Belwind et Nobelwind. Ces parcs éoliens, également exploités par Parkwind aujourd’hui, fournissent environ 550 MW d’énergie verte sur le marché belge.

Lors du démarrage du parc éolien Nobelwind en mai de cette année, Parkwind a exprimé son ambition d’exporter ses connaissances et son expérience dans le développement, la construction et l’exploitation de parcs éoliens offshore en dehors de son marché domestique. Parkwind prend la première étape cruciale dans la réalisation de cette ambition avec l’acquisition d’Oriel Wind Farm.

 

Le co-chef de projet de Parkwind, François Van Leeuw, déclare: « Parkwind a une ambition ferme de croître à l’échelle internationale. Après le développement et la construction réussis de 550MW dans la mer du Nord, nous avons pu rapidement nous concentrer sur l’évolution d’un acteur expérimenté mais strictement belge vers un international dans l’industrie éolienne offshore. Le défi et l’opportunité de réaliser le premier parc éolien offshore en Irlande correspond parfaitement à notre culture d’entreprises axée sur les entreprises et les solutions. « 

 

Mis à part ses ambitions internationales, Parkwind vise également à construire le projet Northwester 2, un parc éolien offshore de 224 MW dans les eaux territoriales belges, en 2020. Avec les 330 MW du parc éolien d’Oriel, Parkwind prévoit d’avoir plus de 1000 MW de vent en mer capacité de production d’ici à 2020, contribuant de manière substantielle aux objectifs européens 20/20 de l’énergie durable.

Parkwind croit pouvoir soutenir le gouvernement irlandais dans l’établissement de l’industrie éolienne offshore irlandaise, tout en générant de l’activité économique et de l’emploi tout au long de la vie du projet. Au cours des dernières années, le vent extra-atmosphérique est devenu une partie importante du mélange d’énergie du futur et principal moteur pour atteindre les objectifs européens d’énergie durable.

Le directeur de projet d’Oriel est Peter Caluwaerts.

 

Points de repère

 

Parkwind appartient au Groupe Flamand Colruyt (famille Colruyt) qui fait partie des entreprises retenues par la CRE en France,  pour participer au dialogue compétitif organisé dans le cadre de l’appel d’offres de la future concession du parc éolien en mer de Dunkerque.