ofshore

 

Royaume-Uni – Mercredi 30/08/2017 – energiesdelamer.eu. « Ils travaillent dans le pétrole, et ils sont des idées et des ambitions». Subsea UK estime que la dépense éolienne offshore mondiale devrait augmenter à plus de £ 350 milliards (453 milliards de dollars) d’ici 2026.

Subsea UK appelle ses membres à profiter de « l’opportunité» offerte par le secteur éolien offshore.

Les industriels du pétrole et du parapétrolier se mobilisent au Royaume-Uni.

 

L’organisation, qui compte plus de 300 membres, a déclaré que le Royaume-Uni possède les compétences et l’expertise nécessaires pour exploiter un marché dont la hausse des dépenses est estimée à plus de £350 milliards d’ici 2026.

 

Tout le monde s’y met ! Après Houstin et tant d’autres depuis le début de l’année, Subsea UK organisera un événement le 20 septembre à Aberdeen pour explorer les développements éoliens offshore actuellement en cours et offrir une aide pratique et des conseils aux entreprises qui souhaitent accéder au marché.

 

La réunion sera présidée par Neil Gordon chief executive of Subsea UK, et comprendra des conférenciers de Siem Offshore Contractors, Ecosse Subsea Systems, DeepOcean et James Fisher Marine Services.

 

Neil Gordon a déclaré: « Le marché éolien offshore augmente à un rythme incroyable. Il offre de nombreuses opportunités pour la chaîne d’approvisionnement du Royaume-Uni.

« En examinant de près certains des développements qui se sont révélés efficaces, nous pouvons aider les entreprises à surmonter les obstacles et à se marquer dans le secteur éolien offshore ».

 

Le groupe de la chaîne d’approvisionnement de l’industrie pétrolière de la mer du Nord, Subsea UK, incite le secteur à rechercher des opportunités de cross-over dans l’industrie éolienne offshore européenne à forte croissance.

La dépense éolienne offshore mondiale devrait augmenter à plus de £ 350 milliards (453 milliards de dollars) d’ici 2026, selon une analyse de marché effectuée par Subsea UK, soulignant «une énorme opportunité pour les entreprises du secteur et demande de redoubler d’efforts et de jouer leur rôle en aidant à respecter les objectifs de l’énergie renouvelable dans le monde « .