France – Lundi 10/07/2017 – « Ils bougent » energiesdelamer.eu. Depuis le 29 juin 2017, Christine Etchegoyhen a succédé à Anne Penalba, comme Présidente de France Hydro Electricité, le syndicat national de la petite hydroélectricité.

 

Représentante des producteurs d’hydroélectricité au Comité de Bassin Adour Garonne de 1999 à 2015, Présidente de l’Union des Producteurs d’Electricité du bassin de l’Adour (UPEA) depuis 2001, représentante d’ECOWATT (ex. France Hydro Electricité) à l’Association des riverains de France de 2003 à 2007 et Administratrice de France Hydro Electricité depuis 2007, Christine Etchegoyhen vient d’être désignée à l’unanimité par le Conseil d’Administration pour succéder à Anne Penalba à la présidence du syndicat depuis 11 ans.

 

Investie depuis plus de vingt ans dans la défense de la profession, elle représentera désormais l’ensemble des adhérents de France Hydro Electricité, soit plus de 600 centrales et 150 fournisseurs au service de la filière (entreprises, artisans, prestataires de services, agrégateurs, etc.). 

Issue d’une famille productrice d’hydroélectricité depuis plus de 125 ans, Christine Etchegoyhen est gérante de la société familiale Forces Motrices de Gurmençon (FMG) qu’elle a intégrée en 1996. A ce titre, elle gère un parc de six petites centrales hydroélectriques situées au fil de l’eau dans les départements des Pyrénées-Atlantiques (64) et de la Haute-Vienne (87).

Ingénieure de formation, Christine Etchegoyhen a obtenu un DUT en Mesures physiques à l’Université de Bordeaux, une Maîtrise en génie industriel à l’Université de Strasbourg et un diplôme d’Ingénieur en maintenance industrielle à Polytech Nancy (ex. ESSTIN).

 

Le

https://www.youtube.com/watch?v=T3fID95nWuo