France – Jeudi 29/06/2017 – « Flash » energiesdelamer.eu. Alors que le Gouvernement français s’apprête à annoncer son Plan Climat le 5 juillet prochain, que le Parlement Européen examinera prochainement la future Directive sur les énergies renouvelables, Jean-Louis Bal, Président du SER a organisé une conférence de presse ce matin.

 

A quelques jours de l’ambitieuse de feuille de route du ministre de la transition écologique et solidaire transmise le 15 juin aux services du Premier ministre. Le Monde qui avait pu se la procurer mentionne dix priorités, de l’énergie à l’économie circulaire, des océans et la biodiversité jusqu’à l’agriculture, sans oublier la finance verte ou l’innovation sociale et solidaire.

 « Il sera difficile d’atteindre 20 % d’énergie renouvelables en 2020» assure Jean-Louis Bal. Il estime que la part des renouvelables à fin 2016 représente 15,5 % du total. 

Nicolas Hulot entend faire de l’écologie non pas une prérogative de son ministère, mais une orientation globale pour l’ensemble du gouvernement. La Feuille de route du ministre de la transition écologique et solidaire de l’action climatique lors du Conseil des ministres sera présentée le 5 juillet prochain. Le SER « a tenu à rappeler ses attentes et en affiner certaines ». A cet effet, Jean-Louis Bal a, à nouveau, présenté sa position sur le projet de Directive Européenne et les mesures proposées au Gouvernement français pour accélérer le déploiement des énergies, ainsi que la place de hydraulique, dans le cadre du Plan Climat annoncé par le Président de la république, Emmanuel Macron, et le ministre de la transition écologique et solidaire.