Paris – France – Mardi 7/06/2016 – Portail energiesdelamer.eu. EDF Energies Nouvelles annonce le lancement de la construction du parc éolien en mer de Blyth.
 Les travaux à terre de la première tranche de 41,5 MW ont débuté et l’installation en mer est prévue en 2017.

A terme, le projet pourrait atteindre jusqu’à 100 MW.

Le projet de Blyth « The Blyth Offshore Wind Demonstration » doit aboutir au plus grand parc de tests éoliens offshore du Royaume-Uni et ainsi contribuer à répondre aux objectifs fixés par le gouvernement britannique en matière de réduction des coûts de cette source d’énergie.

Il est situé au large du comté du Northumberland, au nord-est de l’Angleterre.
La première tranche de ce projet, d’une puissance installée de 41,5 MW, sera composée de 5 turbines MHI Vestas offshore Wind turbines. Pilotée par EDF Energy Renewables, filiale britannique du groupe, son installation en mer débutera en 2017.

La mise en œuvre de ce projet permet au groupe d’utiliser des technologies offshore de pointe en conditions réelles (turbines de dernière génération, fondations gravitaires innovantes, câbles 66kV…) et d’optimiser les procédures d’installation, de mise en service et d’exploitation-maintenance des éoliennes en mer.

« Notre expérience dans la réalisation de parcs éoliens en mer au Royaume-Uni (Teesside), en Belgique (C-Power) et le développement de trois projets en France, EDF Energies Nouvelles entend continuer à participer à l’innovation dans cette filière.
 Le projet Blyth est une opportunité supplémentaire d’affiner notre expertise dans l’éolien en mer », déclare Antoine Cahuzac, Directeur Exécutif du Pôle Energies Renouvelables d’EDF et Directeur Général d’EDF Energies Nouvelles.

Points de repère

EDF Energy Renewables avait officialisé le lundi 15 juin 2015 le lancement d’une première phase d’investigations géologiques sur le site de Blyth dans le Nord de l’Angleterre. « The Blyth Offshore Wind Demonstration » doit aboutir à la construction du plus grand parc de tests éoliens offshore du Royaume-Uni et ainsi contribuer à répondre aux objectifs fixés par le gouvernement britannique en matière de réduction des coûts de cette source d’énergie.

Le projet éolien offshore expérimental attribué au mois d’octobre 2014 à EDF par « The Crown Estate », avait fait l’objet d’une première phase d’études et d’analyses de terrain : forage de puits dans les fonds marins réalisé par le groupe danois GEO, et la réalisation d’études géophysiques, par la société GES.

Les enquêtes d’analyses topographiques et l’échantillonnage des sous-sols devaient permettre de mieux appréhender la formation des roches.

Mark Lawson est le chef du projet EDF Energy Renewables – Project Manager Offshore Wind.
EDF Energy Renewables (EDF ER) a également précisé qu’un observateur serait chargé de surveiller tout au long de ces enquêtes la présence de mammifères marins comme les dauphins et les phoques.

Pour rappel, le projet « Bowds » (pour The Blyth Offshore Wind Demonstration) devrait pouvoir héberger 15 éoliennes (pour un total de 100 MW), mesurant plus de 195 mètres de haut chacune et permettre ainsi d’expérimenter de nouvelles technologies propres à l’éolien offshore et plus compétitives.

EDF ER et ses partenaires prévoient déjà une commercialisation des futures innovations qui seront réalisées prochainement sur le site. Les modèles installés et testés pourraient notamment être adaptés en France et dans le reste de l’Angleterre.

Sources EDF Energies Nouvelles et archives portail energiesdelamer.eu

Photo EDF Energy Renewables.

Press relases : Un communiqué EDF Energy Renewables est également disponible Ci-après

EDF Energies Nouvelles launches the construction of a new offshore wind farm in the United Kingdom

Paris, June 7th 2016 – EDF Energies Nouvelles is launching the Blyth offshore wind farm project.
Construction work for the first 41.5 MW part of the project has begun onshore, and offshore installation is due to begin in 2017. Ultimately, the project may have up to 100 MW in capacity.

The Blyth project is located off the coast of Northumberland, in north-east England.
The first part of the project, which will have 41.5 MW in installed capacity, will consist of 5 MHI Vestas offshore Wind turbines. Led by EDF Energy Renewables, the group’s UK subsidiary, offshore construction work is due to commence in 2017.

Implementation of this project will enable the group to use cutting-edge offshore technologies in real conditions (e.g. latest-generation turbines, innovative gravity base foundations, 66kV cables), and to increase its expertise in upgrading installation, commissioning, operating and maintaining procedures for offshore wind turbines.

“Drawing on our experience in building offshore wind farms in the United Kingdom (Teesside) and Belgium (C-Power) and developing three projects in France, EDF Energies Nouvelles intends to continue contributing to innovation in this sector.


Source EDF ER

Annex : The foundation design will use ‘self-installing’ technology, which has been developed by two BAM companies, BAM Nuttall and BAM Infra. The design is being undertaken by BAM Infraconsult.

The technology, developed by BAM with Van Oord Offshore Wind Projects, has never been used before. The project itself will be a demonstration project to prove the viability of this approach to installing gravity base foundations in the offshore environment for future wind farms. All fabrication will be carried out locally in Newcastle on the River Tyne and the project is due for completion during summer 2017.

source BAM