Lundi 7/12/2015 – Newsletter energiesdelamer.eu – Mermaid apporte une nouvelle compétence au groupe Jan De Nul pour l’évaluation des fenêtres météo de ses opérations offshore.

 

 

Mojo Maritime annonce que le groupe Jan De Nul, expert en construction maritime, possède maintenant une licence pour l’utilisation du logiciel Mermaid.

Mermaid permet aux utilisateurs de simuler des travaux maritimes pour y anticiper les risques associés et identifier les tâches critiques avant de sortir en mer. Un certain nombre d’industriels majeurs de l’industrie maritime a déjà utilisé Mermaid pour analyser leurs opérations en fonction des paramètres météorologiques ; le groupe Jan De Nul rejoint dernièrement la liste des utilisateurs du logiciel.

Le Dr Rich Walker, analyste d’opérations marines, précise que « le groupe Jan De Nul partage notre philosophie pour la réduction des risques opérationnels».

Sven Cras, ingénieur projet en énergies marines renouvelables chez Jan De Nul, ajoute que «l’assistance rapide fournie par Mojo aux utilisateurs est définitivement un avantage pour le choix de la licence Mermaid».

Dans ce tableau mis en ligne sur le site de Mojo Maritime, nous pouvons voir la saisonnalité typique avec le début des opérations en Avril, Mai et Juin étant le plus rapide et le moins risqué. Si l’on regarde les données de Mars, la durée d’installation médian est d’environ 1000 heures, soit 42 jours, ce qui signifie que le travail à partir de mars aboutit à la fin de mois d’avril. Le début des opérations en novembre sont particulièrement impactées par les intempéries, avec les opérations ayant lieu pendant l’hiver. Les opérations en octobre et janvier sont assez risquées. La plus longue durée possible d’intervention en octobre est d’environ 2500 heures ou 125 jours, ce qui signifie que les opérations de début octobre ne peuvent pas aboutir avant le début du printemps suivant.