El Jadida – Maroc – Mardi 5/05/2015 – Energies de la mer. Le Forum de la mer impulse une nouvelle dynamique pour traiter du problème des ressources énergétiques. Est-il vraiment exclu d’envisager un développement des énergies marines au Maroc ?

Depuis trois années, le Forum de la mer organisé par Mehdi Alaoui Mdaghri, Directeur d’Eganao et Président de Planète Citoyen, rassemble à El Jadida des acteurs du monde de la mer, de l’énergie, de la pêche, de l’aménagement du territoire. La gestion intégrée de la zone côtière est un des thèmes majeurs de cette rencontre internationale dont l’objectif est l’échange et le débat pour le développement, la promotion et la préservation des zones littorales du Maroc.

Le portail Energies de la mer est directement impliqué et anime  l’Atelier « Ressources et croissance bleues» qui se tient vendredi 8 mai de 9h à 10h30.

La recherche de ressources en hydrocarbures est une des priorités du royaume marocain qui importe 95% de ses besoins en énergie. Pour ce faire, la loi sur les hydrocarbures a été amendée, et  des mesures fiscales pour inciter les sociétés pétrolières à engager des explorations ont été élaborées. Les compagnies d’exploration pétrolières sont donc parties à l’assaut des ressources en hydrocarbures au Maroc. Même si elles déchantent, les ressources gaz, gaz de schiste, sable bitumeux … sont à l’étude.

Le sujet est délicat, mais la question mérite d’être posée au détour de la discussion: 

Pour quelles raisons les énergies marines ne sont-elles pas un axe envisagé à l’heure où le Maroc s’engage dans la transition énergétique?

 

Les participants sont :

Amina BENKHADRA, Directrice Générale, Office National des Hydrocarbures et des Mines ONHYM, ancien ministre de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement du Maroc entre 2007 et 2012. 

L’avenir des hydrocarbures au Maroc : enjeux économiques et impacts environnementaux.  

 

Rachid KANDY, Directeur Général, Cultimer.   

La filière ostréicole marocaine.

 

Hassan AYAD, Directeur Général, Rimal.

Cadre juridique et financier de l’exploitation du sable.  

                                                                 

Said MOULINE, Directeur Général, Agence marocaine pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. 

 

Azis SAFARI, Potentiel et réalisations en matière d’énergies de la Mer et du littoral au Maroc, Président de l’association indonésienne des producteurs d’algues marines.  

 

Modératrice : Brigitte Bornemann – Présidente et Directrice des publications Energies de la mer.