Fécamp – Normandie – France (U.E) – Mardi 10/02/2015 – energiesdelamer.eu Le mât de mesures environnementales du parc éolien offshore de Fécamp, véritable démonstrateur financé par EDF EN, Dong et wpd offshore servira à tester la fondation gravitaire “Cranefree Gravity©” conçue par Seatower. Il a quitté le quai de Bouguainville du port du Havre, dimanche à 15h dès qu’une bonne fenêtre météo s’est présentée et est arrivé sur site vers minuit. 
 

 
 
D’une hauteur totale de 87 mètres, le mât de mesures comprend la colonne et le treillis qui porte l’équipement de mesure maritime Lidar (70m) ainsi que la fondation à embase gravitaire (17m). Le tout est posé à une profondeur de 27 mètres pour un poids de 1.800 tonnes. Photo de la fondation en novembre 2014 lors de son levage
 
 
 
 
 
La fondation Cranefree Gravity©  
 
 
Le diamètre de la base de la fondation en béton est de 23 mètres.
Remplie d’air, la fondation est tirée par un navire de remorquage jusqu’à environ 13 km des côtes normandes au large de Fécamp avant d’être positionnée puis coulée en laissant progressivement entrer l’eau de mer.  Outre ses équipements météo, la pose de la fondation “démonstrateur” doit fournir des données visant à l’optimisation à venir de la technologie.
 
Les différentes contraintes liées à la disponibilité des navires installateurs – grue, les risques de navigation et le battage des pieux sont ainsi supprimés ce qui évite les temps d’arrêt et la gêne acoustique des mammifères marins et des poisons entre autres caractéristiques.
 
 
 
Les autres acteurs de la fondation embase gravitaire 
  
Tout d’abord, Eiffage qui a été retenu pour construire cette première fondation gravitaire Cranefree Gravity© dans le port du Havre, ensuite MT Hojgaard, le coordonnateur du transport maritime et les collectivités, la CODAH et le Port du Havre. DNV a vérifié et validé la fondation. Petter Karal Président de Seatower et Julien Besnier ingénieur projet chez Eiffage TP expliquent les méthodes de fabrication et d’installation Vidéo 3’35 » sur Daily Motion ICI 
 
 
 

Objectifs du mât de mesures

Dans la continuité des études environnementales engagées depuis 2007 sur la zone du projet éolien en mer de Fécamp de 483 MW, le mât de mesures a un triple objectif durant les prochaines années:
1. Affiner l’évaluation du gisement éolien sur le site du parc éolien en mer aux travers de mesures de vitesse et de direction des vents jusqu’à 200 mètres d’altitude ;
2. Compléter les connaissances de l’environnement marin sur la zone. Des données météo-océaniques sont relevées (la température de l’eau et de l’air, la pluviométrie, la visibilité, la hauteur des vagues, la vitesse du courant et la turbidité de l’eau) ;
3. Compléter les connaissances de la faune marine (oiseaux, chauves-souris et mammifères marins).
Source : EDF EN – Seatower – Energies de la mer
 
 

Points de repère

Objectif du démonstrateur : Un marché potentiel de 83 fondations à Fécamp et + ailleurs

Indépendamment de la poursuite des études environnementales sur le site du parc éolien en mer de Fécamp avec le mât de mesures, il convient de remplir les conditions de l’appel d’offres qui comprendra 83 éoliennes Haliade 150 d’Alstom de 6 MW chacune. La fondation constitue un enjeu majeur tant au niveau des coûts, du temps de fabrication que des conditions d’installation.

 
 
Autre caractéristique : l’accostage standard pour l’accès aux travaux de maintenance. 
 
D’après Seatower, seuls des matériaux bon marché, comme le béton et l’acier standard, entrent dans la fabrication des fondations. Cela assure un haut  niveau d’automatisation de la production et des économies d’échelle dès que la commercialisation de la technologie sera lancée.
 


Carte de la filière EMR en Région Haute Normandie

 

Archives
01/06/2011 – Types de fondations ICI

Archives de la filière EMR : Consulter les 1700 articles publiés depuis 2007 sur Energies de la Mer. 
Cliquez ICI