France – UE – Lundi 17/11/2014 – Energies de la mer – RTE – Objet de réflexions gouvernementales
 
Les lectures du week-end ont apporté leurs lots de déclaration et d’analyse
Au niveau financier, Emmanuel Macron, le Ministre de l’Economie, a déclaré au journal Le Monde que l’Etat envisageait de se défaire d’environ 5 à 10 milliards d’actifs qu’il détient dans des entreprises françaises. D’après des analystes la filiale d’EDF ,RTE (Réseau de Transport d’Electricité) dont le président du Directoire est Dominique Maillard, pourrait être une possibilité.
 
Dominique Maillard
L’Etat pourrait céder 30% du capital de RTE ce qui pourrait dégager €1,5 milliards de recettes, sans avoir besoin de diminuer sa participation dans le capital d’EDF.
  
Interrogée dans l’émission C Politique de France 5, la Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal a déclaré qu’elle veillerait personnellement à ce que les fonds dégagés par des cessions soient utilisés à bon escient : « Ce que je suis en train de regarder avec Emmanuel Macron, c’est que l’activation de ces fonds, de ces participations de l’Etat, aillent financer la transition énergétique et pas le désendettement. » La transition énergétique voulue par le gouvernement qui est aussi la possibilité de relancer l’économie et de participer à la réflexion sur les relations Etats / Régions / Citoyens … nécessite à la fois le financement des investissements, des formations, … et le démantèlement de la centrale de Fessenheim. D’après les médias « l’ensemble de ces cessions pourraient représenter un gain de €16 milliards pour l’Etat, sans toutefois le défaire du contrôle des ces entreprises stratégiques ».
 
 
Points de repère
 
RTE a publié et a mis en consultation depuis le 5/11/2014 jusqu’au 19/12/2014, son 4ème schéma décennal de développement du réseau de transport d’électricité ainsi que son évaluation environnementale. Ces avis lui permettront de finaliser le document avant de le soumettre à la CRE et au ministre en charge de l’énergie. A télécharger ICI
 
 
En France, RTE met toute son intelligence au service des territoires en accompagnant le tissu industriel et la croissance économique, tout en veillant à la solidarité par  l’égalité d’accès au réseau électrique. S’il a contribué au désenclavement des régions, le réseau de transport  participe aujourd’hui à leur développement équilibré et durable. 
 
DES INVESTISSEMENTS CLÉS POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
 
Les investissements réseau permettent dans les 10 ans de :
> répondre aux ambitions des Schémas Régionaux Climat Air Énergie (SRCAE),
> créer 4 GW de capacité d’accueil de production éolienne offshore supplémentaire et 10 GW de capacité d’interconnexion additionnelle,
> sécuriser l’alimentation des territoires à la démographie dynamique.
 
Route du Rhum – Lundi 17/11/2014 – 12h – Energies de la mer – MRE Ltd, soutiens de Stéphane Le Diraison chargé des énergies marines chez Bureau Veritas. Son bateau IXBlue – BRS est toujours en 5è place.
 
Sa vitesse est autour de 13.4 nds. L’écart avec Alex Pella toujours en tête de la course est de 211.9 miles (hier à la même heure 173.76). Tales 2 Santander fait 13.1 nds, puis vient en seconde position Solidaires en peloton barré Thibaut Vauchel-Camus a 11.4 nds et Otio-Bastide Medical avec Kito de Pavant en 3è position à 10.8 nds.
 
Yannick Bestaven actuellement 4è de la Route du Rhum a été sanctionné dimanche par le jury international de la course d’une pénalité de 24h à la suite d’une collision avec Phillippa Hutton Suire (Swish) survenue la première nuit de la course. Elle sera additionnée à son temps de course à l’issue de son arrivée.
 

 

Cartographie http://www.routedurhum.com/fr/s02_corporate/s02p08_cartographie.php