Gamesa – Grande Canarie

Paris – Madrid (UE) – Lundi 20/01/2014 energiesdelamer.blogspot.com par BB
Gamesa et Areva ont confirmé l’information diffusée par Reuters le 17/01/2014 à propos de la création d’une coentreprise Areva-Gamesa pour l’éolien offshore. C’est le second grand rapprochement industriel après celui de Vestas et Mitsubishi dans ce secteur.
« Cette alliance devrait permettre aux deux fabricants de turbines de partager les coûts et les risques, mais pourrait aussi renforcer leurs perspectives sur des marchés à fort potentiel tels que l’Allemagne et le Royaume-Uni ».

Areva fourni à Iberdrola pour le parc de Wikinger en mer Baltique la M5000 cf. 27/12/2012 ICI. C’est aujourd’hui qu’Areva devait d’ailleurs préciser sa stratégie aux syndicats.
En France, pour le premier volet Areva et Iberdrola ont remporté le parc de Saint Brieuc. Pour le deuxième volet de l’appel d’offre de 1.000 MW relatif au Tréport et aux îles d’Yeu et de Noirmoutier, le consortium GDF-Suez en partenariat avec EDP Renewables et Neoen-Marine, ont répondu avec la future turbine d’Areva de 8MW. Cette annonce le 29/11/2013 avait créé une surprise. De son côté, le consortium EDF EN qui en partenariat avec WDP offshore propose la turbine de 6MW l’Haliade 150 développée par Alstom.
Point de repères
Les MW en jeu :

Areva avait également annoncé le 28/11/2013, « avoir été retenu pour l’installation de deux parcs éoliens outre-Rhin, soit 120 turbines supplémentaires, pour un montant de 1,2 milliard d’euros qui était en attente de financement ».

Le CA
Les énergies renouvelables ont représenté 6% du CA en 2012 contre 37% pour les réacteurs et services nucléaires.

 Areva avait également comptabilisé que 126 éoliennes offshore seraient en mer début 2014, soit 630 MW en fonctionnement.

Le duel EDF EN – AREVA s’accélère et lobbing AREVA s’accentue au niveau français et européen.
L’article des Echos de ce jour mentionne que « les perspectives se sont nettement dégradées : le groupe, qui tablait sur €600 millions de revenus en 2013, a révisé son objectif à €450 millions. Sur les neuf premiers mois de 2013, le chiffre d’affaires des activités renouvelables a baissé de près de 27 % sur un an, à €292 millions. Un recul notamment lié à l’exécution de ses programmes offshore en Allemagne et à l’absence de nouveaux grands contrats. L’excédent brut d’exploitation dans les énergies vertes s’est encore creusé au premier semestre (- 55 millions d’euros) et le carnet de commandes ralentit. Au final, le cash-flow opérationnel libre, qu’Areva s’était engagé à faire revenir dans le vert en 2013, est désormais surtout grevé par les activités renouvelables ».
AREVA est détenu par l’Etat français à près de 87%

Gamesa est détenu à 19,7% par Iberdrola membre du consortium Ailes marines à Saint Brieuc qui doit implanter éoliennes offshore d’Areva. Gamesa s’est dit à plusieurs reprises ouvert à des partenariats stratégiques dans l’éolien en mer. Il développe actuellement sa première turbine offshore, de 5 MW, qui devrait être certifiée dans le courant du premier trimestre 2014.

Un porte-parole du groupe a indiqué que les clients avaient déjà fait part de leur intérêt pour ce nouveau modèle, et Gamesa fait savoir qu’il souhaite lui aussi proposer un modèle plus puissant, de 7 ou 8 MW. Gamesa est surtout présent dans le terrestre. 

Gamesa a installé sa première turbine 5MW à Gran Canaria le 22/10/2013 en présence du président du gouvernement régional des Iles Canaries, Paulino Rivero, du ministre Espagnol de l’industrie de l’énergie et du tourisme, José Manuel Soria et du Président du conseil d’administration de Gamesa, Ignacio Martín. Cette turbine de 5MW est installée depuis juillet dernier à Arinaga sur l’ile Gran Canaria

Archives Areva – Iberdrola
Energies de la mer 15/05/2013
Mer-veille.com 16/05/2013

Lundi 20/01/2014
mer-veille.com. Un article de François Richard a ne pas rater sur les activités liées aux navires, qu’elles concernent la construction, les équipages ou les opérations de maintenance. ICI

Vendredi un problème technique de notre hébergeur n’a pas permis la diffusion du Daily News. Merci de nous en excuser.