Turquie pour le nucléaire, UK, Belgique, Russie et Maroc pour les énergies de la mer – Jeudi 02/05/2013 energiesdelamer.blogspot.com par BB

AREVA et GDF Suez actifs en Turquie

Demain vendredi 3 mai, les Premiers ministres japonais Shinzo Abe et turque Recep Tayyip Erdogan doivent signer un contrat d’une valeur de 2 milliards de yen (€15,6 milliards) pour la construction de la deuxième centrale turque. Elle comprendra 4 réacteurs Atméa (Areva et Mitsubishi Heavy Industries – MHI). C’est « un petit EPR* » dit de 3è génération qui produira 1150 MW. « Il s’agit néanmoins d’un autre type de réacteur de troisième génération comme l’est l’AP 1000 ». 

Quatre exemplaires sont en cours de construction (2 en Chine à Taischan1 et 2, 1 en France à Flamanville 3 tête de série des EPR (voir la vidéo) dans la Manche en Basse Normandie, 1 en Finlande à Olkiluoto. En projet sur le site d’Hinkley Pint C d’EDF Energy. 

Ce jeudi 2 avril, à l’occasion d’une audition pour le débat national sur la transition énergétique, Gérard Mestrallet, pdg de GDF Suez a évoqué « être acteur nucléaire » en Turquie. En effet, c’est l’industriel franco-belge qui pourrait être aux manettes de cette centrale d’environ 5 000 MW, dont la construction débutera en 2017. La mise en service est prévue en 2023. Le projet turc n’était pas mentionné sur le site d’AREVA.

* Complément d’information apporté le 3 mai à la demande de lecteurs 
Le réacteur nucléaire de type Atmea 1, est développé en commun par MHI et Areva, via une coentreprise créée en 2007. Ce réacteur à eau sous pression de troisième génération, d’une puissance de 1 150 mégawatts (MW), n’a encore jamais été commercialisé. Areva et MHI ont achevé la conception de base et pensent en avoir terminé la conception détaillée d’ici à 2014.
Même si ce n’est encore qu’un « réacteur de papier », l’Atmea 1 a déjà fait l’objet de demandes d’évaluations auprès de l’autorité de sûreté nucléaire française et est destiné à répondre à la demande de réacteurs de moyenne puissance. L’idée de « ce petit EPR, a toutes les garanties de sûreté de l’EPR », pointe-t-on chez Areva, où l’on se veut rassurant quant aux garanties apportées par ce réacteur dans un pays frappé, à de multiples reprises, par de violents et dévastateurs tremblements de terre. 
Le groupe, qui avait proposé sans succès de construire un réacteur Atmea-1 dans le sud-est de la France, gère déjà via sa filiale Electrabel un parc de 7 réacteurs en Belgique, et pourrait être chargé de l’exploitation de la centrale turque.

Sources : Nikkei, information confirmée à l’AFP par un haut responsable turc et publiée par L Dupin dans Usine Nouvelle, Le Monde.

Prenez dates !

 

Les 15 premiers jours du joli mois de mai des Commissions Particulières du Débat Public pour les parcs éoliens en mer
Ailes Marines (le consortium Iberdrola et EoleRes est composé des partenairesAREVA, Technip et Neoen Marine)
parc de Saint Brieuc le 15 mai RTE énergie et attérage des cables justement à Saint Brieuc

Eolienne Maritime France (le consortium EDF – Dong Energy est composé des partenaires Alstom, wpd, Offshore et Nass et Wind Offshore)
parc de Courseulles-sur-Mer le 15 mai à Caen
parc de Fécamp le 14 mai au Havre
parc de Saint Nazaire le 3 mai à Saint Brévin les Pins

 

. Le 1er Forum de la mer au Maroc

mer-veille et energies de la mer partenaires médias
Le programme de la conférence sur les énergies du vendredi 10 mai est en ligne. 
Consulter le site du Forum de la mer qui se tient du 8 au 11 mai à El Jadida et Azemmour. 

du jeudi 2 mai 2013

. Sur mer-veille.com, une suite aux bonnes nouvelles de mardi dernier. Mer-veille.com présente les avancées technologiques du houlomoteur en Belgique et en Russie ….
ainsi que SOWFIA, un nouveau site européen qui rassemble toutes les informations collectées pendant les évaluations d’impacts environnementaux dans les centres de tests européens pour l’énergie houlomotrice. 

Hier, nous vous avons annoncé la création du site sur internet qui propose les informations sur les impacts des machines houlomotrice et hydrolienne

. Sur marine-renewable-energy.com un grand coup d’oeil sur 7 projets en cours aux Etats-Unis.

Pour en savoir plus, merci de vous abonner aux Daily News de mer-veille.com et de marine-renewable-energy.com. To know more, please go to marine-renewable-energy.com    (ICI)

La reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce blog-médias sans autorisation préalable de energiesdelamer.blogspot.com ou du portail géré par Marine Renewable Energy Ltd et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l’objet de poursuites.