Paris France (U.E) vendredi 18/01/2013 energiesdelamer.blogspot.com par Brigitte Bornemann

L’amendement N°11 du projet de Loi pour une Transition énergétique vers un système énergétique sobre (N°579) de Guillaume Bachelet, député de Seine Maritime (4è circonscription) a été rejeté au petit matin. Il portait sur une modification de l’article L3141.

L’exposé présenté à l’Assemblée nationale vers 4 heures du matin, proposait un argument de poids sur l’utilité d’avoir une étape expérimentale de démonstration industrielle et pré-commerciale après la validation des technologies. 
C’est déterminant, notamment pour les énergies marines. L’Allemagne, la Belgique … et le Royaume-Uni ont résolu le problème de tarification pour permettre la production d’électricité à partir de fermes expérimentales, ce qui n’est pas encore le cas en France.
Sans la levée de cette hypothèque, les démonstrateurs pour l’hydrolien ou le houlomoteur ne pourront pas être « viable » à titre expérimental, comme le souligne parfaitement l’amendement.

« Le tarif en vigueur fixé par arrêté du 17 novembre 2008 applicable pour l’éolien offshore ne permet pas d’assurer, en France, la faisabilité de tels projets en raison des surcoûts liés à l’expérimentation ; de même, il est inapplicable pour les autres énergies marines en démonstration. Une tarification appropriée devra être conçue pour répondre à ces contexte. Cet amendement vise à permettre aux ministres en charge de l’énergie et de l’économie de publier un arrêté tarifaire spécifique aux démonstrateurs industriels et fermes pilotes dans le domaine des énergies marines.

En effet, le code de l’énergie prévoit que sous réserve de la nécessité de préserver le fonctionnement des réseaux, Électricité de France et, si les installations de production sont raccordées aux réseaux publics de distribution dans leur zone de desserte, les entreprises locales de distribution chargées de la fourniture sont tenues de conclure, lorsque les producteurs intéressés en font la demande, un contrat pour l’achat de l’électricité produite sur le territoire national par : 
1° Les installations qui valorisent des déchets ménagers ou assimilés mentionnés aux articles L. 2224-13 et L. 2224-14 du code général des collectivités territoriales 
2° Les installations de production d’électricité qui utilisent des énergies renouvelables
3° Les installations de production d’électricité utilisant l’énergie mécanique du vent qui sont implantées dans le périmètre d’une zone de développement de l’éolien terrestre définie selon les modalités fixées à l’article L. 314-9 ou qui sont implantées sur le domaine public maritime ou dans la zone économique exclusive et les installations qui utilisent l’énergie marine, l’énergie solaire thermique ou l’énergie géothermique ou hydrothermique. Pour l’éolien, ces installations doivent constituer des unités de production composées d’un nombre de machines électrogènes au moins égal à cinq, à l’exception de celles pour lesquelles une demande de permis de construire a été déposée avant le 14 juillet 2010 et de celles composées d’une machine électrogène de puissance inférieure ou égale à 250 kilowatts et dont la hauteur du mât est inférieure à trente mètres. 
Toutefois, en zone non interconnectée au réseau métropolitain continental, un producteur utilisant l’énergie mécanique du vent peut choisir de relever du 2° ou du 3°. Une fois son choix effectué, il ne peut prétendre bénéficier des dispositions alternatives ; 
4° Les moulins à vent réhabilités pour la production d’électricité ; 
5° Les moulins à eaux réhabilités pour la production d’électricité ; 
6° Les installations qui valorisent des énergies de récupération dans les limites et conditions définies au présent article, notamment au 2° ; 
7° Dans les départements d’outre-mer, les installations électriques qui produisent de l’électricité à partir de la biomasse, dont celle issue de la canne à sucre.

Cet amendement même rejeté aura permis un débat et une sensibilisation des parlementaires au développement des énergies renouvelables de la mer en France.

Cette prise de consciente, au moment où le projet de loi sur la transition énergétique porté par François Brottes reviendra au Sénat, aura peut-être été faite par les parlementaires.
Il est difficile pour la recherche, les industriels, les PME… les élus des territoires, un gouvernement de vouloir faire évoluer notre système de production d’électricité sans passer par le stade des essais et d’un achat de la production d’électricité produite.

 

Trouver le Niveau de la mer est-ce possible ?

Daily News N°320 – 18/01/2013 – Trouver le Niveau de la mer est-ce possible ? La semaine dernière l’article magazine du vendredi de mer-veille.com avait pris en compte l’ampleur des marées. Un large tour d’histoire débutant par Pythéas (en grec ancien Πυθέας) qui décrit le phénomène des marées aux usines marémotrices dans le monde… et naturellement à celle de Sihwha Lake en Corée du Sud la plus puissante au monde avec 255 MW qui a détrôné l’Usine de La Rance en 2011 de 15 MW par an ICI

Ce vendredi, Isabelle de Broglie se penche sur une autre mesure également intéressante : le niveau de la mer. « Et là les difficultés commencent car il n’y a pas à proprement parler un niveau de la mer commun à l’ensemble des océans. Tout ce que l’on peut mesurer ce sont des comparaisons dans l’espace et des évolutions dans le temps ».
Sources : CNES, de Jason 3, Doris et le club des Argonautes avec Bruno Voituriez et Raymond Zaharia.

DailyNews N°248 – 18/01/2013 – Retour sur l’accord de DNV et Germanischer Lloyd
Det Norske Veritas and Germanischer Lloyd AG will merge to create the third-largest certification, inspection and testing business for industries such as shipping, oil and gas, and renewable energy as fuel developments boom.
Source : Bloomberg
 
Pour en savoir plus, merci de vous abonner aux Daily News de mer-veille.com et de marine-renewable-energy.com. To know more, please go to marine-renewable-energy.com (ICI
 
La reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce blog-médias sans autorisation préalable de energiesdelamer.blogspot.com ou du portail géré par Marine Renewable Energy Ltd et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l’objet de poursuites.