Fondation STX accord AREVA déc. 2012

Nantes France (U.E) Lundi 17/12/2012 energiesdelamer.blogspot.com par Brigitte Bornemann

Lors de la table ronde de clôture du colloque du SER (Syndicat des énergies renouvelables) vendredi 14 décembre dernier, STX et Areva Wind ont annoncé un accord de partenariat pour optimiser la conception des fondations et le processus d’installation des éoliennes offshore.

Haliade 150 : Photo B. Biger/STX France

Nous avions présenté jeudi sur mer-veille.com, le projet de recherche et développement appelé Fondeol pour des fondations destinées aux éoliennes offshore de type « jacket ». L’innovation qui ressort de ce projet développé par STX avec l’Ecole Centrale de Nantes et l’EMCC, s’intitule AG4. 
Cet « jacket » sera adaptable sur l’ensemble des turbines. 

Les ingénieurs des deux groupes vont travailler en commun sur un premier cas concret. Il s’agit d’un appel d’offres de 80 éoliennes pour un pays d’Europe du Nord, d’un montant d’un milliard d’euros. « La réduction des coûts est une nécessité pour faire décoller la filière », ont expliqué Louis-François Durret, directeur d’AREVA Renouvelables et Frédéric Grizaud, Directeur général de STX France Solutions. Le constructeur naval s’est engagé depuis deux ans dans l’éolien. Il a mis au point avec l’Ecole Centrale de Nantes un prototype de fondation de type jacket (quatre piles) qui a été homologué par Det Norske Veritas (DNV). 

Jusqu’à présent, le groupe français s’approvisionner auprès de l’allemand Weserwind. Si STX France parvient à obtenir les marchés escomptés, le chantier devrait investir plus de €50 millions dans une usine de jacket. L’activité pourrait occuper de 400 à 600 emplois et pourraient atteindre un tiers du chiffre d’affaires du chantier.
Les travaux de STX France dans l’éolien offshore ont été soutenus à hauteur de 3,8 millions d’euros par la région des Pays de la Loire dans le cadre de projets collaboratifs.

Sources : STX, Ecole Centrale de Nantes, Les Echos – API, Ouest-France

En français.

Daily News n° 304 – lundi 17 décembre : IDEOL, l’éolienne flottante « provençale » prête pour devenir un démonstrateur. L’annonce des partenaires sera faîte officiellement en janvier 2013.

Et pour ceux qui n’ont pas encore lu le Daily News n°303 – de vendredi 14 déc. dernier : Les EMR progressent lentement mais sûrement …. retour sur la place des EMR dans les rapports World Energy Outlook 2012 et Observ’er. 

Et n’oubliez de commander l’étude de notre partenaire Business Consensus sur « l’hydrolien 2010 – 2020, les perspectives et opportunités (ICI). »

et pour en savoir plus sur les innovations menées dans la Région des Pays de Loire avec comme exemple les recherches et développements menés par STX et l’Ecole Centrale de Nantes sur les fondations des éoliennes offshore, la sous-station et un nouveau concept de pose d’éoliennes pour les champs offshore le Daily News n°302 – du jeudi 13 décembre 2012. 

En anglais
Le Daily News n°234 – du 17 déc. : On Thursday and Friday last week, we were in Nantes for the wind energy (onshore and offshore) conference organised by the Syndicat des Energies Renouvelables (« SER »). At the same time we had an eye on the British Prime Minister in front of the Energy Policy Liaison Committee. Having a foot on both sides of the Channel, we never cease to be amazed the huge difference in approach two close neighbours adopt to problems of strategic national importance – keeping the lights on. Here’s what we saw.
 
Le Daily News n°233 – du vendredi 14 déc. : Ocean Thermal Energy Conversion (OTEC) is one of the marine energies we do not regularly write about (we did write an article in our French site a month ago). But recently, a seminal study has been released and we wanted our readers to get acquainted with it.

La reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce blog-médias sans autorisation préalable de energiesdelamer.blogspot.com ou du portail géré par Marine Renewable Energy Ltd et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l’objet de poursuites.