PARIS – (France – U.E.) – 20/01/2011 – energiesdelamer.eu – La compagnie Technip a annoncé officiellement hier sur son site ICI le lancement du projet Vertiwind dont l’objectif est « de concevoir, fabriquer, installer et tester un prototype préindustriel d’éolienne à usage offshore » dont la double particularité est d’être d’une part flottante et d’autre part à axe vertical.

 

Associé aux sociétés Nénuphar, Converteam et EDF Energies Nouvelles, ce lancement, qui ne s’accompagne cependant d’aucune donnée financière chiffrée, se fait en partenariat avec le bureau d’études Seal Engineering, d’ISITV, IFP Energies nouvelles, Arts et Métiers, Bureau Veritas, Oceanide. Pour plus de détails sur la genèse de cette technologie d’éolienne flottante à axe vertical, lire les articles que j’y ai déjà consacrés le 6 novembre 2009 et le 6 août 2010 lors de la première levée de capitaux de €3 millions alors réalisée par Nénuphar auprès d’investisseurs, dont Idinvest Partners.

 

Petit rappel des principales caractéristiques techniques :

– Des pales verticales qui tournent autour d’un axe lui-même vertical comme un tourniquet de manège
– Une vitesse de rotation de l’éolienne qui varie en fonction du vent grâce à un système électronique d’asservissement supprimant tout risque de vibration des pales.

– 90 mètres de hauteur alors que les éoliennes offshore traditionnelles ont plus de 100 mètres de hauteur

 

 

– Une flottaison ne nécessitant qu’un faible tirant d’eau, d’une dizaine de mètres, ce qui rend son remorquage depuis la terre où elle est entièrement montée et équipée, d’autant moins complexe.
En s’affranchissant des contraintes liées aux fondations de l’éolien fixe, grâce à sa capacité à flotter au dessus de fonds de 200 mètres de profondeur, le concept Vertiwind offre des perspectives tout à fait intéressantes de nouvelle génération d’éolien en mer pour de nombreux pays dont la plongée abrupte du plateau continental ne permet pas une installation sur des fonds proches des côtes ou bien pour une implantation souhaitée très loin des côtes à cause de contraintes stratégiques, environnementales ou touristiques. C’est le cas par exemple en particulier sur le pourtour méditerranéen, dans de nombreux pays d’Europe ou encore sur la façade atlantique nord des Etats-Unis, comme je le rappelais dans l’article du 14 janvier 2011.

 

Après la réalisation réussie de la première éolienne flottante industrielle, Hywind, (cf. article du 22 octobre 2010) pour le compte de Statoil en Norvège, Technip confirme donc son rôle d’acteur majeur dans l’éolien flottant en mer, (écouter l’intervention de Stéphane His aux entretiens Science et Ethique 2010 à Brest) en participant au développement d’une nouvelle filière industrielle innovante. Implanté dans 48 pays sur les cinq continents, Technip qui emploie 23000 personnes dans le monde, dispose de centres opérationnels, d’installations industrielles (usines de fabrication, bases d’assemblage, chantier de construction) et d’une flotte de navires spécialisés dans l’installation de conduites et la construction sous-marine.

Concernant l’éolienne Vertiwind, Technip est responsable de la partie plate-forme flottante c’est-à-dire l’ingénierie du flotteur, de son ancrage, du câble dynamique de connexion électrique, de l’intégration de la turbine ainsi que l’installation de l’ensemble sur site.

Le projet Vertiwind est co-labellisé par un des partenaires de ce blog, le Pôle Mer PACA, Cap Energies et bénéficie des premiers financements du Programme d’Investissements d’Avenir lancé dans le cadre du Grand Emprunt sous l’égide du Premier Ministre français via l’ADEME.
Bravo et bon vent à Vertiwind.

Article : Francis ROUSSEAU

Docs : Sites liés. Photo 1: Préfiguration de l’éolienne Vertiwind©technip. 2 : Prototype Vertiwind © Nenuphar

Lecteurs abonnés à la lettre quotidienne, vous qui recevez chaque jour l’article à domicile, ne manquez pas de vous rendre d’un clic sur le blog lui-même où des CORRECTIONS sont apportées en temps réel par l’auteur dans les articles, où une colonne DERNIÈRES NOUVELLES (à droite) et une colonne CALENDRIER DES ÉVÉNEMENTS (à gauche) sont réactualisées en permanence. Vous en apprendrez de belles… et dans toutes les langues !