SHANGHAI – (Chine) – 09/07/2010 – energiesdelamer.eu – Selon un communiqué du fabricant chinois Sinovel (ICI), comme promis par les autorités chinoises, c’est en pleine Exposition Universelle de Shanghai que le tout premier parc éolien offshore de Chine a commencé à livrer commercialement de l’électricité cette semaine, un mois après que les turbines aient été connectées au réseau national.

 

Ce projet en mer de 102 MW d’un montant de 2,3 milliards de yuan renminbi (273 millions d’euros), situé à proximité de Shanghai East Bridge et appelé Shanghai Donghai Bridge, peut générer 267 millions de kWh d’électricité par an, fournissant environ 200.000 foyers de la ville Shanghai et réduisant de 200.000 tonnes les rejets de CO2. Les 34 turbines éoliennes de 3MW, qui constituent ce parc en mer, ont été fabriquées par l’équipementier chinois Sinovel, qui a commencé la construction du parc éolien en septembre 2008 et l’a terminée en février 2010. Selon Sinovel :  » L’électricité produite a commencé à alimenter d’abord le site de l’exposition Universelle Shanghai World Expo avant d’être distribuée aux foyers ». La Chine est fière de ce premier parc offshore non seulement parce qu’elle a réussi la prouesse industrielle de livrer 15 turbines en moins de 24 jours (entre le 15 mai dernier et le 15 juin ) de façon à ce que le parc soit achevé à temps pour l’Exposition Universelle mais surtout parce que, totalement inexpérimentée dans le domaine de l’éolien offshore il y encore 3 ans, la Chine a réussi l’exploit de construire un parc éolien offshore dans des délais records ! Sinovel communique d’autre part qu’une seconde phase de 100MW en cours de préparation sur le côté ouest du Shanghai Donghai Bridge a reçu l’approbation des autorités locales.

 

La ressource énergétique éolienne exploitable de la Chine est estimée à 750 GW onshore et 250 GW offshore. Le gouvernement chinois a pour objectif d’installer 30 GW de capacité offshore d’ici à 2020. Un appel d’offres public a été lancé dans le pays pour mener à bien quatre nouveaux projets d’énergie éolienne offshore dans la province du Jiangsu, dont la capacité combinée sera de 1 GW. L’appel a été lancé en mai 2010 et prendra fin en septembre 2010. Les quatre projets se répartiront en deux parcs près de la côte, dont chacun aura une capacité de 300 MW, et deux sur les estrans avec une capacité de 200 MW chacun. De nouveaux appels d’offres publics seront lancés au cours des cinq prochaines années pour atteindre un objectif national de 5 GW installés d’ici 2015. Sinovel envisage l’enjeu de l’éolien offshore comme une véritable  » guerre  » à mener (c’est le terme employé dans la deuxième partie du communiqué) et conclut son communiqué par un de ces élans lyriques tout à fait dans le goût de la prose communiste révolutionnaire : « De l’éolien pour l’Orient ; de l’énergie pour l’est de la Chine ; Sinovel alimentera le Monde! » .

 

 

 

(Wind from the orient; power from the East China Sea; Sinovel Wind powers the World!). La prose s’applique cette fois-ci au domaine industriel et, autant le savoir, elle ne connait pas le conditionnel ; seul le futur et le présent y sont employés. Quant au passé, est-il utile de rappeler le sort qui lui a déjà été réservé !

Article : Francis ROUSSEAU

Docs Sites liés. Photos © SINOVEL

A LIRE AUSSI SUR LE SUJET :
HONGKONG ELECTRIC lance le projet éolien offshore du Lamma Channel (8 février 2010)
SINOVEL: une éolienne offshore « made in China » de 3MW (2 mars 2010)
La Chine, première capacité éolienne offshore mondiale (8 septembre 2009)
Le point sur l’éolien offshore en Chine (17 septembre 2008)

Lecteurs abonnés, vous qui recevez chaque jour l’article paresseusement à domicile, ne manquez pas de vous rendre d’un clic sur le blog lui-même où une colonne DERNIÈRES NOUVELLES (à droite) et une colonne CALENDRIER DES ÉVÉNEMENTS (à gauche) sont réactualisées en permanence. Vous en apprendrez de belles… et dans toutes les langues !