PUNE (Inde) – 19/03/2008 – L’indien Suzlon Energy Limited (SEL), n° 5 mondial de l’éolien a annoncé au début de ce mois, un programme de rappel de pales de turbines américaines qui connaissent d’importants problèmes de fissures. C’est une  » première  » pour un fabricant d’éoliennes dans le domaine de l’éolien onshore mais ce n’est sans doute pas « une dernière », eut égard au relatif manque de recul de cette jeune industrie. Cet événement a donc une forte valeur symbolique pour l’ensemble de la filière éoliennes onshore et, bien entendu, offhore (éolien offshore dont beaucoup se plaise à dire qu’il est l’avenir de l’éolien). Le programme de rappel lancé par Suzlon concerne près de la moitié des pales des éoliennes livrées ou en attente de livraison du modèle S-88 (2,1 MW) soit 417 exemplaires de pales sur les 930 déjà installés aux Etats Unis.  » Nous entretenons une relation de travail étroite avec nos clients, et ce programme fait partie des mesures actives envisagées pour sauvegarder nos intérêts communs. Il est conçu de façon à minimiser les désagréments entraînés aussi bien pour nos clients que pour Suzlon  » a déclaré André Horbach, PDG de Suzlon Groupe. Ainsi pour réduire le temps d’arrêt des turbines, le remplacement immédiat des pales existantes par du matériel temporaire a été planifié. Les pales rappelées réintégreront leur place au bout de six mois, après que leur structure ait été renforcée. Les réparations auront lieu dans les ateliers américains de Suzlon à Pipestone, Minnesota.  » Notre entreprise, poursuit son P.D.G., a prévu ce genre de problèmes ; elle est bien équipée pour les résoudre dans un délai aussi bref que possible et au meilleur coût. Nos clients de même que le public seront tenus pleinement informés de la nature et de l’avancement des travaux dans une transparence que nous souhaitons exemplaire. Nous prévoyons un impact zéro sur la production d’électricité actuelle « . Le coût total estimé de ce programme de rappel et de réparation est estimé par Suzlon à 25 millions de dollars. Ah oui, tout de même !
Article : Francis Rousseau

Sources : Suzlon press release ; Photo : stock de pales de remplacement pour éoliennes