OSLO (Norvège)- 10/10/07 – La société norvégienne Statkraft, déjà connue pour ses fermes éoliennes, lance la construction du premier prototype au monde de centrale osmotique. Ce prototype devrait voir le jour fin 2008, à Buskerud en Norvège. « Ce procédé propre et renouvelable pourrait, à terme, assurer 10% de la production norvégienne » assure Bard Mikkelsen, dirigeant de Statkraft Le phénomène d’osmose, décrit dans le panneau n° 12 de notre exposition, jusque là au stade de la recherche, désigne le flux d’un liquide concentré vers un liquide moins concentré à travers une membrane semi-perméable. Le liquide concentré est l’eau de mer. Le moins concentré : l’eau douce. Les deux eaux sont séparées par une membrane et c’est la pression exercée sur la membrane qui permet de produire de l’électricité. Le potentiel technique de l’énergie osmotique dans le monde est estimé à 1600 TWh. Pour l’Europe, il s’élèverait à 200 TWh. Il aura fallu une dizaine d’années pour mettre au point le processus, et commencer la construction du prototype. Ses concepteurs prévoient une production comprise entre 2 et 4 kW.
Sources : http://www.statkraft.com & www.enerzine.com.
Photo©statkraft : vue d’artiste du prototype de centrale osmotique placée exactement au niveau de la mer