Allemagne – Lundi 9/05/2016 – Quotidienne energiesdelamer.eu. Le développement du projet GICON®-SOF de sous-structure flottante pour les éoliennes en mer qui peuvent être déployés dans des profondeurs d’eau de 18 à 500 mètres tout en réalisant un LCOE (coût moyen actualisé de l’énergie) en dessous de 10 € cent / kWh avance.

Le Lander de Mecklenburg-Vorpommern (Poméranie occidentale) a annoncé la décision officielle de financer le développement d’une fondation pour éoliennes offshore flottantes à partir de composants composites en béton armé.

Le nouveau financement attribué est d’environ 1 million d’euros pour les partenaires du projet ESG Edelstahl und Umwelttechnik Stralsund GmbH et la chaire de technologie de l’énergie éolienne de l’Université de Rostock. Il est destiné aux tests de développement à grande échelle d’une sous-structure pour la troisième génération d’éoliennes de 6 MW ou plus.

Dans ce contexte, la réunion de lancement du nouveau projet de recherche en collaboration avec les partenaires ESG GmbH et l’Université de Rostock s’est tenue à Stralsund fin avril 2016.

L’objectif scientifique et technique du projet est le développement d’une structure fabriquée avec des composants à la et fois résistant et léger qui démontre la capacité de supporter de lourde charge. De même, les éléments en béton armé ou en béton légers doivent être développés.. Il est en effet nécessaire de développer la structure en utilisant un composite à base de béton ou de fibres et de l’acier ou de béton renforcé par des fibres.

ESG GmbH, membre du groupe GICON basée en Allemagne Dresde, met en œuvre les grandes lignes sur la base du modèle standard BSH pour les éoliennes. Le reste de la simulation, y compris la conception préliminaire, relève de la chaire de l’Université de Rostock.

L’objectif de la collaboration est à la fois le développement local de l’industrie éolienne en mer avec leur chaîne d’approvisionnement associée dans le lander de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale et la mise en place d’un « Made in MV » produit pour le marché international.

La collaboration entre l’Université de Rostock et GICON / ESG sera mis en œuvre pour atteindre les objectifs du projet et d’utiliser efficacement les ressources disponibles. La coopération de longue date entre l’Université de Rostock et le Groupe GICON sera donc poursuivie.

Points de repère

GICON est l’un des leaders mondiaux de développement pour les substructures de l’éolien flottant. Le projet de R & D a commencé en 2009 et comprenait des partenaires tels que TU Bergakademie Freiberg (Université technique Freiberg et Académie des Mines), l’université de Rostock et Fraunhofer IWES. Basé sur de nombreux tests la fabrication d’un prototype a commencé en 2014 avec un financement proportionnel du Ministère de l’Economie, de la construction et du tourisme du Lander de Mecklembourg-Poméranie occidentale avec le soutien du FEDER pour la période de financement 2007-2013 (nombre Grant V-630 -1-260-2012 / 103). Avec les fonds, la fabrication, l’installation et le test de la première éolienne flottante en Allemagne ont été proportionnellement financé à hauteur de €18 millions.