16/10/2014 – Sea Tech Week – copyright Energies de la mer

 

 

Brest – France – (UE) Mercredi 16/10/2014 – Energies de la mer SEA TECH WEEK – Deep Sea Days – Marine Energy Brest


Brest, qui héberge 60 % de recherche publique française sur la mer, devient un des piliers majeurs de la recherche sur les thématiques marines en Europe. Une position qu’elle conforte année après année avec un temps fort la Sea Tech Week.
 
Deep Sea Days

Avec l’intervention du Prince Albert de Monaco venu présenter le rôle que souhaite jouer sa fondation la journée était consacrée aux fonds marins profonds et au changement climatique. Jean-Louis Etienne était également présent. Explorateur et entrepreneur heureux d’avoir probablement bouclé le budget de son projet Polar Pod qui doit dériver dans le courant circumpolaire antartique, Jean-Louis Etienne a découvert la maquette de la plateforme dérivante qui est exposée dans le Hall du Quartz durant la manifestation et la fête de la Science. 
 
Avec Jozée Sarrazin, Ifremer et Jacques Ruer, Saipem, ils ont débattu sur le thème de « l’utilisation responsable » des océans et abysses. Sujet sensible et d’actualité. La mer est riche, ce n’est pas une raison pour la piller.
 
 
JL Etienne 

Expédition Polar Pod : « Long de 24 000 Kms et large de 1 000 Kms, l’océan austral est le plus puissant courant de la planète. Poussé par des vents légendaires, les fameux « cinquantièmes hurlants », rien n’arrête sa grande houle autour de l’Antarctique. L’activité biologique est intense, c’est un immense refuge d’oiseaux de mer et de mammifères marins.

L’idée est inspirée du FLIP, la plateforme dérivante de la flotte océanographique américaine, toujours en activité après 60 ans au service de la recherche ».
 
Lire, voir et revoir
L’histoire de la carrière océanographique du Prince Albert 1er de Monaco par Lucien Laubier, président des entretiens Science et Ethique et directeur de l’Institut océanographique de Monaco (ICI)
 
 
 
 
 
 
 
Marine Energy Brest
 
La 2è journée de Marine Energy Brest a démontré que l’imagination et l’innovation font bon ménage. La 2è journée de Marine Energy Brest a démontré que l’imagination et l’innovation font bon ménage.
Eolienne flottante

Windfloat, projet portugais d’éolienne flottante développé par EDP-R et par Principle Power a été présenté par Carlos Martins Rivals et Christian Cermelli (ICI. Le Portugal et les EMR 9/05/2014). C’est la compagnie française Bourbon qui avait installé au large des côtes portugaises (Aguçadoura) l’éolienne semi-submersible (2 MW) qui est en test depuis 
décembre 2011. 
 
Le projet GEPS Techno (multi énergies) a étonné les plus sceptiques … mais tous ont bien été obligés de reconnaître l’audace sur le plan de l’innovation.
Lire ou relire le Daily News N°726 – Mer-veille.com paru le jeudi 9/10/2014 ICI.
 
De nombreuses précisions ont été apportées par EDF sur le développement du Parc hydrolien de Paimpol Bréhat par EDF- Centre d’Ingén. Hydraulique grâce à Denis Aelbrecht, Florence Lafon et Nicolas Gérard….