Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

EDM DEA 23 07 018

 

Danemark - Lundi 23/07/2018 - energiesdelamer.eu. Un premier constat, l'éolien offshore gagne en compétitivité par rapport aux options d'énergie conventionnelles avec une baisse de plus de 30% du coût actualisé de l'énergie (LCoE) par rapport aux projections précédentes. La calculatrice LCoE fournit les résultats ci-dessus pour les huit technologies en utilisant les paramètres pour l'année 2020.

 

Le Danemark a développé des modèles économiques pour optimiser la prise de décision dans notre système énergétique, afin d'assurer une compétitivité pour le pays. Kristoffer Böttzauw, directeur général de la Danish Energy Agency (DEA), ecrit dans l'éditorial du rapport, que la transition bas carbone n'entrave pas la prospérité et la création de richesse: Depuis 1990, le Danemark a réduit sa consommation d'énergie de 7% et ses émissions de CO2 de plus de 30%, tandis que l'économie a augmenté de plus de 55%.

 

La nouvelle calculatrice conçue par la Danish Energy Agency (DEA) montre que la réduction des coûts de certaines des énergies renouvelables est plus importante que prévu. Spécialement pour les éoliennes offshore, une combinaison de baisse des investissements initiaux (CAPEX) et de coûts d'exploitation en baisse (OPEX) et d'amélioration technologique permettent aux nouveaux projets éoliens offshore de produire plus d'énergie et surtout à moindre coût.

 

Le coût actualisé de l'énergie pour un projet éolien offshore au Danemark devrait tomber à 46 euros par MWh, à l'exclusion des coûts du réseau et du système dont la production débutera en 2020.

Comparé aux hypothèses précédentes, le CAPEX devrait avoir baissé 40%. De même, une amélioration de l'exploitation et de la maintenance devrait réduire les OPEX de plus de 20%. Dans le même temps, l'amélioration de la conception des éoliennes et des turbines prévoit une augmentation de 10% du nombre d'heures de pleine charge d'un parc éolien danois, soit un facteur de capacité supérieur à 50%.

L’éolien onshore reste l'option danoise la moins chère

 

Pour l’éolien onshore, le coût moyen attendu de production d'un MWh pour un projet éolien est maintenant de 30 EUR soit presque de 25% inférieur à l'estimation précédente.

Encore une fois, les faibles CAPEX attendus (-20%) et les productions supérieures de 5% sont les principaux moteurs de la baisse de la projection de la LCoE au Danemark. Par rapport à d'autres technologies pertinentes pour le Danemark, l'éolien terrestre reste l'option la moins chère pour de nouvelles capacités.

Bien que l’expansion de l'éolien terrestre au Danemark soit limité au Danemark, le repowering offre une bonne option pour augmenter la production d'énergie éolienne terrestre, ce qui est également abordé dans le nouvel accord énergétique danois qui vise à réduire le nombre d'éoliennes terrestres mais à augmenter la production d'électricité.

 

Le PV solaire se rapproche

 

Avec une LCoE de près de 40% inférieure aux estimations précédentes, l'énergie solaire photovoltaïque continue de gagner du terrain, principalement grâce à une réduction de plus de 40% du CAPEX estimé et à une nouvelle amélioration de l'OPEX. En raison d'une quantité limitée de ressources solaires dans la partie nord de l'Europe, le facteur de capacité pour le PV solaire de seulement 12%. Cela laisse de l'énergie solaire photovoltaïque à grande échelle avec un coût estimatif de 40 euros par MWh pour un projet danois.

 

Les offres pour obtenir les prix les plus bas

Avec la poursuite de la baisse des coûts de production pour les sources d'énergie renouvelables, les plans de soutien se fondent dans une large mesure sur des appels d'offres ouverts et transparents. Cela devrait garantir que les consommateurs et l'industrie danoises bénéficieront des améliorations de coûts et de technologies. Avec l'éolien onshore et l'énergie solaire photovoltaïque, les appels d’offres sont de nouveau planifiés pour assurer les prix de l'électricité les plus bas combinés à une source d'énergie durable et locale.

 

Une calculatrice mise à la disposition de tous 

 

La calculatrice LCoE est un outil permettant d'estimer et de comparer de manière simplifiée les coûts de production d'électricité socio-économiques à l'aide de données et d'estimations localisées. Il est basé sur une méthodologie internationalement reconnue et permet de comparer différentes technologies de production d'électricité basées sur l'énergie nucléaire, fossile ou renouvelable ainsi qu'un certain nombre de technologies d'efficacité énergétique à haut potentiel. Le calculateur LCoE consiste en un modèle basé sur Excel et un manuel discutant différents aspects et données nécessaires pour le calcul socio-économique des différentes options de production d'électricité et d'efficacité énergétique, y compris les sources de données possibles. L'outil est conçu pour les décideurs, les régulateurs d'énergie et les planificateurs.

La calculatrice LCoE se trouve sur la page Web de la Danish Energy Agency.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/