Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

France – Jeudi 21/03/2019 – Flash – Dans le cadre de la série "Les sans subvention" partie 8, energiesdelamer.eu avait publié le 19 mars* le futur retrait de Boralex du consortium « Vents de Dunkerque ». Le consortium vient de diffuser un communiqué pour préciser sa position.

 

Le consortium Vents de Dunkerque, formé d’Eneco, Van Oord, DGE et Boralex, a soumis le 15 mars 2019 une proposition à l’État français dans le cadre de l’appel d’offres pour le parc éolien en mer de Dunkerque. En ayant, avec une offre compétitive qui contribuera à la transition énergétique de la France, les membres du consortium sont confiants qu’ils peuvent réussir ce projet dans les délais et les budgets qui seront alloués.

En effet, grâce à leur capacité financière et technique, et à l’instar de leurs succès passés, ils sont en mesure de réaliser un projet éolien en mer d’une telle envergure en Europe. À titre d’exemple, la construction en cours des parcs éoliens en mer Borssele III et IV aux Pays-Bas, menés par le consortium incluant Eneco, Van Oord et DGE, à un prix historiquement bas, en fait la démonstration.

En raison de l’évolution des conditions concurrentielles de la proposition, Boralex a annoncé par voie de communiqué de presse le 18 mars 2019, qu’elle exercera son option de vendre sa participation aux autres membres du consortium immédiatement suivant la sélection définitive du gagnant de l’appel d’offres. Il est ainsi à noter que Boralex demeurera un membre du consortium en mettant à contribution sa solide expertise et son ancrage territorial, jusqu’à la sélection définitive du gagnant de l’appel d’offres. Par la suite, la société continuera d’apporter cette expertise à titre de consultant et ce, même après la cession de ses intérêts dans le projet.

 

 

Ce communiqué confirme les informations qui avaient été publiées le 19/03/2019 par l’AFP, repris par le Monde de l’Energie et energiesdelamer.eu.

 

Points de repère

 

19/03/2019 - Les "Sans subvention" partie 7 - 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/