Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 
DTU EDM 21 01 019
 
 
 
 
Danemark - Norvège. Lundi 21/01/2019 - energiesdelamer.eu. L'Université technique du Danemark (DTU), l'Université norvégienne des sciences et technologies (NTNU) et l'institut de recherche norvégien SINTEF ont renforcé leur coopération le 17 janvier, dans le domaine de l'éolien offshore avec la création d'un nouveau centre de recherche commun.
 
 
Le nouveau centre, NOWRIC, a pour objectif de développer des solutions meilleures et raisonnables pour les parcs éoliens offshore, conjointement avec le secteur. Les sujets de la collaboration incluent:
 
 
1) Fondations, matériaux et opérations maritimes
2) Connexion réseau, intégration système et stockage d'énergie
3) Système de numérisation, d'exploitation, de maintenance et de gestion pour parcs éoliens offshore.
 
 
 

«Depuis de nombreuses années, le NTNU et le SINTEF collabore dans le domaine de la recherche. Avec cet accord de coopération dans l'éolien offshore, nous établissons maintenant un partenariat puissant qui sera en mesure de fournir une recherche et une innovation de la plus haute qualité pour le bénéfice des entreprises et de la société », a déclaré Anders O. Bjarklev, le président de DTU.

 


«Ce sera une collaboration gagnant-gagnant pour trois institutions de recherche qui se connaissent bien. NTNU a formé plus de 50 doctorants en éolien offshore au cours des 10 dernières années ».

Points de repère

 

C'est la suite de différents partenariats qui ont débuté il y a un an avec un partenariat entre le DTU Wind Energy et le SINTEF Energi A / S, auquel étaient associés l’Université de Trondheim, le NTNU ... et en fin d'année, en décembre 2018, le DTU et le Sintef avaient signé un protocole d'accord comme première étape vers un partenariat sur la recherche et le développement de l'énergie éolienne en mer.

 

Le SINTEF dirigé par Alexandra Bech Gjørv, est la plus grande organisation indépendante de recherche scientifique en Scandinavie. Chaque année, le SINTEF soutient les activités de recherche et développement d’environ 2 000 entreprises norvégiennes et étrangères.

 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/