Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 

EDM 17 12 2018 goeland cendre ou larus canus 2

 

 

 

Danemark – Copenhague. Lundi 17/12/2018. energiesdelamer.eu. Ørsted fait le point sur ses actions en faveur de l’environnement, notament les oiseaux marins et sur ses liens avec WWF.

 

Les parcs éoliens offshore d’Ørsted et leurs infrastructures de transport peuvent interagir avec les écosystèmes marins et côtiers, suscitant des inquiétudes quant à leurs impacts sur ces écosystèmes.

 

Les domaines d'intervention pour les impacts sur la biodiversité sont actuellement:

 

  • l'impact sonore potentiel sur les mammifères marins résultant de l’installation des fondations d’éoliennes,
  • l'impact potentiel sur les routes de migration des oiseaux et les aires d’alimentation des éoliennes,
  • l'impact potentiel sur les écosystèmes des fonds marins et les environnements côtiers de l’installation de câbles de transmission.

 

Ørsted utilise des solutions et des technologies d'ingénierie de pointe pour répondre aux réglementations strictes en vigueur dans différents pays et visant à réduire les impacts potentiels sur les mammifères et les oiseaux marins.

Nous avons également une feuille de route dédiée à la recherche et au développement qui met l’accent sur l’environnement et a financé plusieurs axes de travail, notamment des recherches et des conférences sur l’environnement, dans les domaines prioritaires.

 

Par exemple, l'un des projets de recherche les plus récents sur lesquels nous finançons actuellement des balises et étudie les interactions possibles entre les goélands cendrés et les parcs éoliens offshore de Walney Extension et de Burbo Bank Extension, situés près de colonies du nord-ouest de l'Angleterre.

  

Ces préoccupations pourraient augmenter à mesure que l'industrie éolienne en mer se mondialise réellement, ce qui nécessite une ouverture et une transparence accrues en matière de protection de la biodiversité.

 

 

Une collaboration avec WWF

Dans cet objectif, Ørsted et le WWF avaient annoncé le 28 août dernier, unir leurs efforts pour rétablir l'équilibre de la nature et créer un monde entièrement alimenté par les énergies vertes. Ils ont travaillé au développement de nouvelles initiatives impliquant les enfants et les jeunes danois dans la construction de la société verte de demain.

 

Ørsted et le WWF identifieront également l’impact du changement climatique sur les zones naturelles et la faune particulièrement vulnérables. Grâce à ces nouvelles connaissances, les partenaires protégeront les espèces et la nature menacées par le climat, par exemple. en établissant des «refuges climatiques» qui offrent aux animaux le lieu et les conditions de vie adéquats lorsque le niveau de l’eau augmente ou lorsque la sécheresse et des conditions météorologiques extrêmes se déclarent.

 

 

Points de repère

 

Source Cahiers d’Habitat « Oiseaux » - MEEDDAT- MNHN – Fiche projet

Goéland cendré, Larus canus (Linné, 1758) Classification (Ordre, Famille) : Charadriiformes, laridés

Espèce protégée (article 1 et 5 de l’arrêté modifié du 17/04/81), inscrite à l’Annexe II/2 de la Directive Oiseaux, à l’Annexe III de la Convention de Berne et listée en catégorie B2c de l’AEWA (populations nord-ouest et centre de l’Europe/Côte atlantique et méditerranéenne).

Comportement

Les oiseaux arrivent sur leurs lieux de reproduction entre le début de mars et les premiers jours d’avril. Les sites de reproduction sont occupés d’avril à juillet. Après cette période, au plus tard au début août, ils sont désertés aussi bien par les adultes que par les jeunes. Le Goéland cendré est un migrateur partiel qui abandonne en hiver les régions nordiques. En hivernage, les oiseaux du nord-ouest de l’Europe se dispersent essentiellement le long des côtes de l’aire de nidification de l’espèce, atteignant parfois l’Afrique du Nord.


 

Bo Øksnebjerg, secrétaire général du WWF, avait déclaré présenté Nous devons impliquer tout le monde au Danemark: du Parlement danois au monde des affaires et aux écoles. Ørsted est l’un des leaders verts au Danemark et nous sommes très heureux qu’Ørsted assume une grande partie de cette responsabilité dans le cadre de son travail avec les parcs éoliens offshore, a-t-il ajouté. Le safari climatique a été le premier événement dans le cadre de ce partenariat est un grand «safari climatique». Il s’est déroulé du 13 au 30 septembre 2018 où les écoles, les enfants, les jeunes et les parents auquels ont pu participer dans le Thorvaldsens Plads à Copenhague.

 

Le safari climatique comprenait un globe de 26 mètres de haut qui offre une multitude d'expériences, des films sur le changement climatique, une occasion de jouer avec les dernières technologies d'énergie renouvelable, la réalité virtuelle, des informations sur les animaux menacés par le climat. 

 

Source : Ørsted

 

 

17/05/2017 - DONG Energy opened Burbo Bank Extension, located in the Irish Sea, home of the world’s most powerful wind turbine from MHI Vestas. 

 

5/09/2018, Walney Extension, located in the Irish Sea, is the world’s largest operational offshore wind farm, generating clean electricity for nearly 600,000 homes. This massive feat of engineering was constructed on time and within budget, together with our partners PKA and PFA. 87 turbines have been deployed. These are split between two leading manufacturers, 40 x MHI-Vestas 8.25 MW turbines and 47 x Siemens Gamesa 7 MW turbines.

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=rbnlJOEQ9Hc

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/